Jazz Culture : Les 20 ans des Allumés du Jazz

Concert de Lionel Martin pour les 20 ans du journal Les Allumés du Jazz au Mans.

Jazz Culture : Les 20 ans des Allumés du Jazz
Les 20 ans des Allumés du Jazz, © Les Allumés du Jazz

Vendredi 29 novembre 2019, à partir de 19h, les Allumés du Jazz invitent tout un chacun à la boutique des Allumés du Jazz.

Le journal Les Allumés du Jazz, c’est 20 ans de réflexions, de luttes, d’analyses, de rigolades aussi pour l’expression musicale. Et quelle meilleure illustration que d’inviter un des membres des Allumés du Jazz, le prolifique musicien et producteur Lionel Martin à l’occasion de la sortie du disque qu’il a réalisé avec Steve Mackay, légendaire saxophoniste chéri par Iggy pop justement intitulé “Dig the Stooges”. Sur son label Ouch ! Records, Lionel Martin sort également la passionnante anthologie de musique africaine 100% Guinée Forestière. Deux albums qui font suite à son récent duo avec Sangoma Everett “Revisiting Afrique of Count Basie & Oliver Nelson”. Sur Ouch, on trouve également des albums de Louis Sclavis, Chris Speed, Jim Black. La plupart des albums sont publiés en vinyle avec quelques exceptions en CD. 

La boutique des Allumés du Jazz :

Par une belle journée de 2010, deux Allumettes, vives flammes de la fédération des Allumés du Jazz et travaillant durement à la mise en valeur des disques des membres de l’association décidèrent de pousser plus loin l’aventure. Ainsi, la boutique des Allumés du Jazz située au 2 rue de la Galère (ça ne s’invente pas) au Mans a vu le jour. Pensé comme un lieu convivial, ce disquaire unique en France, principalement consacré au Jazz avec bien des ouvertures, propose une mine d’albums, mais aussi de livres. Une île passionnante.

La boutique des Allumés du Jazz est également le lieu d’échanges musicaux et leurs petites magies. On se souvient, entre autres de l’inoubliable solo du saxophoniste Jean Aussanaire, des concerts des contrebassistes Paul Rogers, Barre Phillips, Hélène Labarrière, de la chanteuse Emilie Lesbros, des formations de Bruno Tocanne, Pablo Cueco, Mirtha Pozzi ou même des rappeurs D’de Kabal ou Ill Chemistry qui y mirent le feu. Aujourd’hui, alors que les disquaires indépendants ont de grandes difficultés de subsistances, ils ne ménagent pas leurs efforts pour faire partager leurs coups de coeur, leurs découvertes, leurs avis si précieux. La boutique des Allumés du Jazz se joint à ce mouvement. La présence de l’énergique Lionel Martin en sera le meilleur symbole.