Jazz Culture : "Le déclic créatif" de Yaron Herman

“Le déclic créatif” de Yaron Herman paraît le 14 octobre chez Fayard.

Jazz Culture : "Le déclic créatif" de Yaron Herman
Le déclic créatif, © Fayard

On ne naît pas improvisateur de génie. Pas même quand on s’appelle Yaron Herman, dont pourtant le piano généreux et inventif irradie la scène du jazz depuis plus de dix ans, et pour qui l’improvisation est devenue un mode de penser et de vivre au quotidien. 

Le pianiste franco-israélien partage aujourd’hui sa propre expérience dans un ouvrage écrit durant le confinement du printemps dernier et publié aux éditions Fayard : avec Le Déclic créatif, il livre le témoignage d’un parcours qui n’avait rien de tout tracé, et transmet une méthode abordable par chacune et chacun pour faire éclore sa créativité et appréhender sereinement la vie.

L’apprentissage de soi

« J’avais envie de descendre la créativité de son piédestal, de parler à hauteur d’yeux pour que chacun se sente concerné. Je cherche simplement à rendre plus accessible ce que j’ai vécu pour en arriver là où je suis. »

Révélation jazz de l’année 2008, sollicité par les plus grands partenaires du jazz et de la pop, Yaron Herman sait ce qu’il doit aux hasards de la vie – une blessure brisant brutalement ses rêves de basketteur professionnel – qui lui firent se mettre au clavier à l’âge de seize ans. Et découvrir en lui des capacités d’expression insoupçonnées avec un instrument jusqu’alors jamais approché, le piano.

L’enseignement du très atypique et novateur Opher Brayer, une soif inextinguible d’apprendre de soi et des autres, un regard sur ses errances et ses échecs à la fois empreint de bienveillance et d’exigence, et surtout une persévérance à toute épreuve le conduiront à révéler, « canaliser et exprimer de manière créative tout ce qui [l]’habite ».

Un livre pour transmettre

Convaincu que cette créativité réside en chacun de nous mais conscient des efforts qu’il faut prodiguer à son éclosion, passionné de pédagogie, Yaron Herman décide de saisir le temps et la solitude imposés par le confinement pour réaliser ce qui lui tient à cœur depuis longtemps : livrer une méthode concrète, pragmatique et ancrée dans la vie valorisant l’improvisation et permettant d’accéder à « ce quelque chose que nous avons tous en nous qui mérite d’être accueilli et cultivé ». Un guide d’exploration et de libération de sa propre expression personnelle, « un couteau suisse intellectuel et émotionnel ».

« Pour moi, la transmission est la valeur suprême, confie-t-il. Les savoirs sont partout, notamment avec Internet, mais ce qui compte plus que tout est la connaissance, qui est le savoir associé au vécu. Je ne souhaite pas apporter une vérité, simplement livrer mon expérience et inviter celles et ceux qui me liront à tester sur eux. »

Une méthode pour être à l'écoute du monde

Écrit en français – la langue que Yaron Herman pratique dans cette France où il évolue depuis vingt ans après être né en Israël et avoir vécu aux États-Unis –, “Le Déclic créatif” affiche volontiers une approche assez décomplexée qui ne perd jamais de vue sa finalité : permettre à chacun de se libérer d’un certain poids du quotidien, de contourner ses résistances intérieures et extérieures, de cheminer sur l’ardu mais passionnant chemin de la découverte de soi. Pour en faciliter l’accès, Yaron Herman préconise des exercices concrets, aussi efficaces qu’ils sont simples, désinhibants et gratifiants. De sa propre expérience, il connaît les embûches semées sur le parcours, et rythme ses chapitres d’astuces, de missions et de clés afin de les contourner.

« C’est un dosage extrêmement précis à faire entre critique introspective et encouragement de soi, pour ne pas tuer l’élan. Cela nécessite du temps et surtout une pratique au quotidien : c’est le seul contexte dans lequel la méthodologie peut éclore et réellement prendre racine. Sinon, on arrose le terreau sans rien avoir semé. »

Savoir transformer les contraintes et les échecs en champs d’exploration nouveaux, créer à partir de schémas reconnus et manipulés à loisir, se préparer à accueillir le hasard pour ne pas en être ébranlé sont autant de pistes offrant d’être à l’écoute de soi mais aussi du monde. Car à travers la quête de sa propre unicité, la lectrice ou le lecteur trouvera en cet ouvrage un sésame pour mieux accueillir le présent et être mieux préparé à l’avenir.
(extrait du communiqué de presse)