Jazz Culture : Lâchez-moi !

Parution de "Lâchez-moi !" de Hampton Hawes chez Treizième Note Editions.

Jazz Culture : Lâchez-moi !
Hampton Hawes ©X/DR

C’est sur un air de be-bop, dont il fut une figure emblématique, qu’Hampton Hawes raconte son histoire passionnante.
Fils d’un pasteur presbytérien, grand pianiste accro à l’héroïne, jeté en prison pour cette raison puis gracié par Kennedy en 1963, Hawes a côtoyé Nica Rothschild et a joué aux côtés des géants du jazz américain dans les années 1950-1960 : Charlie Parker, Billie Holiday, Charles Mingus.

Cette autobiographie, composée à l’aide de Don Asher, retrace sa vie musicale et personnelle tourmentée, de Los Angeles à la Corée, en passant par New York et Paris. Écrite dans une langue familière extrêmement vivante, elle est, selon l’avis du grand journaliste Gary Giddins, « une contribution essentielle à la littérature consacrée au jazz. »

« Hampton Hawes, exceptionnel pianiste de jazz, a signé une autobiographie aussi électrique qu’un solo de Charlie Parker. Celui-ci figure d’ailleurs dans ce récit, comme tous les géants du jazz, de Billie Holiday à Charles Mingus en passant par Red Norvo ou Thelonious Monk. » Publishers Weekly.

Cette autobiographie, initialement publiée en 1972 aux États-Unis sous le titre "Raise Up Off Me", est enfin traduite en français (par Bernard Cohen). Elle est éditée oar 13e Note, qui sort en même temps "Los Angeles nostalgie" de Ry Cooder.

Photo - Visuel du livre "Lâchez-moi !" de Hampton Hawes
Photo - Visuel du livre "Lâchez-moi !" de Hampton Hawes

Ailleurs sur le web

Sur le même thème