Jazz Culture : La Discothèque idéale du jazz

Parution de "La Discothèque idéale du jazz" de Jean-Pierre Jackson aux éditions Actes Sud.

Voilà bientôt un siècle que le jazz est enregistré. Du 78 tours aux téléchargements, “streaming” et “cloud”, en passant par le vinyle et le compact-disc, plusieurs dizaines de milliers d’albums ont été publiés. Pour autant, sélectionner les disques susceptibles de constituer une discothèque idéale relève inévitablement de la subjectivité, obligeant à annoncer les critères du choix.

Tout d’abord doivent y être présents les rares génies, ceux qui ont façonné et fait évoluer le langage du jazz : Miles Davis, John Coltrane, Thelonious Monk, Louis Armstrong, Bud Powell, Charlie Parker, Bill Evans, Duke Ellington, Ornette Coleman, Dizzy Gillespie et Lester Young.

Il importe ensuite, au-delà des modes et des engouements médiatiques, de retenir les disques qui ont subi avec succès l’épreuve du temps, dont la fréquentation assidue, même récente, révèle à chaque écoute de nouvelles beautés. C'est dire aussi éviter l'ennui.

Enfin, et c'est peut-être là l'originalité de cette discothèque idéale, elle s'adresse particulièrement aux mélomanes attachés à la musique classique qui souhaitent aborder un "nouveau" rivage. À noter, en fin d'ouvrage, une savoureuse "Discographie complémentaire" qui aurait aisément pu prendre la place de l'officielle

Jean-Pierre Jackson est né en 1947. Ex-instituteur et autodidacte, éditeur, batteur de jazz, cinéaste, cinéphile, auteur et raducteur, il collabore au magazine Classica et a déjà publié des biographies chez Actes Sud (Charlie Parker, Miles Davis, Oscar Peterson et Benny Goodman).

Ailleurs sur le web

Mots clés :