Jazz Culture : Jazz, The Sound of New-York - Exposition de Philippe Lévy-Stab

Le Château Palmer à Margaux-Cantenac, accueille l'exposition "Jazz, le son de New York" de Philippe Lévy-Stab. Composée de portraits de grands jazzmen et de perspectives de paysages urbains, l'exposition retrace un projet créatif unique développé au cours des 30 dernières années par le photographe.

Jazz Culture : Jazz, The Sound of New-York - Exposition de Philippe Lévy-Stab
Roy Hargrove - City Hall Park, New York 2009 - Tirage à la gélatine argentique 100x100cm - Ed. de 5., © Philippe Lévy-Stab

Jusqu’au 20 décembre 2019, l'univers du photographe Philippe Lévy-Stab s'unit à celui du domaine Château Palmer, par une passion commune pour le jazz.

Philippe Lévy-Stab incarne depuis son adolescence l'esprit des plus grands noms du jazz. Sur des photos prises au cours de séances nocturnes dans des clubs de Manhattan, il capture l'inspiration et la singularité de ces musiciens. En les exposant sur papier, il donne forme à l'intangible, en imprimant des photographies en noir et blanc qui révèlent l'humanité d'artistes comme Art Blakey, Dizzy Gillespie, Freddie Hubbard, Elvin Jones, Wynton Marsalis, et Archie Shepp.

Spontané par nature, le jazz n'est généralement pas un cadre propice aux longues séances de portrait. En s'adaptant à cette contrainte, le photographe a créé son propre style. Ses photographies sont le fruit de courtes séances de tournage de cinq minutes directement devant les musiciens, une proximité rendue possible par les relations et la confiance qu'il a développées au cours de trois décennies d'immersion dans le monde du jazz.

Les images de Philippe Lévy-Stab célèbrent également New York, dont le photographe a intériorisé les rythmes au fil des années. Pour lui, les liens entre la musique et les paysages urbains sont palpables. Comme le dit Philippe Lévy-Stab, "Si le jazz était un cri, ce serait celui de New York même, cette ville d'une telle énergie qu'elle forge sa propre réalité, où l'esprit du jazz révèle ses vérités les plus profondes".
(extrait du communiqué de presse en anglais - traduction E. Lacaze / A. Dutilh)

Réservations par e-mail : chateau-palmer@chateau-palmer.com