Jazz Culture : “Jazz Rock - Esprits libres et fusion de genres” de Marc Alvarado

“Jazz Rock” qui paraît chez Le Mot et le Reste, retrace l’histoire du genre musical populaire.

Jazz Culture : “Jazz Rock - Esprits libres et fusion de genres” de Marc Alvarado
Jazz Rock, © Le Mot et le Reste

1969, au lendemain de Woodstock, le rock a montré à la terre entière qu’il n’est pas un mouvement de dégénérés drogués et marginaux mais bien l’avenir de la musique. Le monde du jazz, de son côté, devient adulte et a besoin d’une cure de jouvence., et les conditions de leur diffusion dans le climat artistique, social et politique de cette vague utopique.(

Dans cette période d’expérimentation, c’est tout naturellement que ces genres se mêlent pour créer de nouvelles voies, en Amérique comme en Europe. Pendant que Miles Davis, John McLaughlin ou Chick Corea poussent vers le rock, Jimi Hendrix, Chicago ou Jack Bruce tirent vers le jazz. Herbie Hancock se dirige vers le funk rejoindre Earth, Wind & Fire, issus comme lui du jazz, quand Funkadelic sort les grosses guitares, Sly Stone joue les rock stars et que Jeff Beck et Stevie Wonder jamment. 

Tout au long de “Jazz Rock - Esprits libres et fusion de genres”de Marc Alvarado qui paraît chez Le Mot et le Reste,, nous irons à la rencontre des acteurs majeurs de cette révolution, et nous découvrirons, outre les genres musicaux et les œuvres abordées (jazz rock, jazz soul, jazz funk, funk rock, flamenco rock, samba rock, latino rock, et d’autres encore), le contexte particulier dans lequel ces mélanges ont pu avoir lieu, et les conditions de leur diffusion dans le climat artistique, social et politique de cette vague utopique.
(extrait du communiqué de presse)