Jazz Culture : Jazz in the Movies

Jazz Culture : Jazz in the Movies
Photo - Montage affiches films Hollywood Jazz

La série Jazz in the movies est une nouvelle collection qui paraît chez Fresh Sound (distribué en France par Socadisc). Les quatre premiers volumes viennent de paraitre. On y retrouve les bandes originales écrites pour des films d'Hollywood souvent mineurs, voire obscurs, mais réalisées avec des musiciens majeurs.

Deux volumes semblent prioritaires :

  • celui consacré aux compositions de Leith Stevens pour les films "The Interns" de David Swift (1962) et "Hell To Eternity" de Phil Karlson (1960).
    Dans "The Interns" on retrouve Pete Candoli (trompette), Milt Bernhart (trombone), Bob Enevoldsen (trombone à piston), Ted Nash, Ronnie Lang (flûte et sax alto), Gene Cipriano (sax ténor) et Barney Kessel (guitare).
    Pour "Hell To Eternity" : Conrad Gozzo, Cappy Lewis, Pete Candoli (trompette), Milt Bernhart (trombone), Ted Nash (sax alto), Heinie Beau (clarinette, sax alto), Plas Johnson (sax ténor), Lou Levy (piano), Joe Mondragon (contrebasse) et Shelly Manne (batterie).

  • celui qui rassemble la musique de Dean Elliott pour "College Confidential" de Albert Zugsmith (1960) et celle de Neal Hefti pour "Synanon" de Richard Quine (1965).
    L'orchestre de "College Confidential" : un septet avec Don Fagerquist (trompette), Milt Bernhart (trombone), Bud Shank (sax alto), Bob Cooper (sax ténor), Jimmy Rowles (piano), Phil Stephens (contrebasse) et Shelly Manne (batterie), qui s'étend sur quelques séquences à la dimension d'un big band.
    La formation de "Synanon" : Plas Johnson (sax ténor), Jimmy Rowles (orgue), Howard Roberts (guitare), Red Mitchell (contrebasse), Earl Palmer (batterie).

Sur le même thème

Mots clés :