Jazz Culture : Jamaïca Jamaïca ! - De Marley aux deejays

Exposirion Jamaïca Jamaïca ! à la Philharmonie de Paris.

Jazz Culture : Jamaïca Jamaïca !  - De Marley aux deejays
Jamaïca Jamaïca !

La Jamaïque est un iceberg tropical dont la partie émergée, le reggae de Bob Marley, dissimule une singularité qui va bien au-delà de la musique. Réunissant objets, images et films rares, cette exposition explore les multiples facettes de son histoire.

Au milieu des Caraïbes, la Jamaïque est devenue une exception absolue dans l’histoire de la musique.
Cette exposition rend compte des multiples facettes de cette histoire relue au prisme des conflits postcoloniaux et des rencontres qui ont fait naître cette musique unique et universelle, depuis le reggae jusqu’aux musiques urbaines contemporaines (le DJ, le sound system, le remix, le dub…).
Réunissant objets, images et films rares, l’exposition Jamaica Jamaica ! permet de comprendre comment la musique de cette île minuscule a rayonné de par le monde.

Du mardi 4 avril 2017 au dimanche 13 août 2017 à l'Espace d'exposition de la Philharmonie de Pars (75).

dimanche 23 avril à 18h, Monty AlexanderHarlem Kingstonexpress en concert à la Grande salle Pierre Boulez de la Philharmonie.

Monty Alexander, piano
Andy Bassford, guitare
Hassan Shakur, contrebasse
Leon Duncan, basse
Wayne Escoffery, saxophone ténor
Andrae Murchison, trombone
Jason Brown, batterie
Karl Wright, batterie

  • Un parcours chronologique et thématique en 7 parties évoquant le trajet musical et politique unique de la Jamaïque.

  • Une musique visuelle : le mural art des rues de Kingston, les pochettes de disques, les flyers, l’exubérance graphique des discomobiles de rue.

  • Une exposition qui présente la richesse d’une culture grâce aux prêts exceptionnels et inédits en Europe de nombreuses institutions jamaïcaines dont la National Gallery de Kingston (Mallica « Kapo » Reynolds, Evadney Cruickshank, Sidney McLaren, Karl Parboosingh…).

  • Une exposition qui présente l’influence de la culture jamaïcaine sur la musique, le graphisme, la mode, l’art contemporain, en Jamaïque comme en dehors de ses frontières (Tony McDermott, Xavier Veilhan, Nik Nowak, Leasho Johnson, Beth Lesser, Patrick Cariou, etc.).

  • Une scénographie qui sublime l’élégance architecturale dans le foisonnement graphique de ces musiques grâce à l’agence d’architectes Encore Heureux.

  • Les peintures et fresques in situ du street artist jamaïcain Danny Coxson, invité par la Cité de la musique – Philharmonie de Paris et l’Institut français.

  • Les installations interactives : un sound system et des sélections à piloter soi-même, des soirées dansantes dans l’exposition tous les vendredis soir.

  • Des instruments uniques : la guitare M16 en forme de mitrailleuse de Peter Tosh, des sound systems vintage, la console de mixage customisée de King Tubby, etc.

  • La reconstitution d’univers : les studios mythiques Studio One, Black Ark et King Tubby.

  • Des morceaux et vidéos rares ou inédits de Bob Marley and The Wailers.
Mots clés :