Jazz Culture : Hot Vienne à Limoges

Limoges se la joue jazz du 9 juin au 31 décembre 2018.

Jazz Culture : Hot Vienne à Limoges
Hot Vienne

Du 9 juin au 31 décembre 2018, la Ville de Limoges organise une grande manifestation sur la culture jazz et son histoire particulière à Limoges. Intitulée “Hot Vienne”, cette manifestation s’appuiera sur la personnalité de Jean-Marie Masse, musicien et promoteur vigoureux du jazz depuis la fin des années 1940, dont la Ville a reçu par voie testamentaire en février 2016 les archives personnelles constituées de plus de 20 000 pièces de grande valeur. Une soixantaine d’événements sont ainsi prévus dans toute la ville dont le festival Eclats d'Email jazz édition. Les festivités se termineront par un concert du Hot Club de Limoges.

En 2016, c’est la Bibliothèque francophone multimédia de Limoges (Bfm) qui a reçu en donation la fabuleuse collection de Jean-Marie Masse, passionné de jazz et fondateur du Hot Club de Limoges. L’expertise d’Anne Legrand, historienne du jazz et musicologue, a permis d’en révéler la valeur historique primordiale au niveau local comme international.

Plus encore que la collection de disques rares (plus de 12 000 pièces), ce sont les lettres, les photos et les films qui attestent de l’intense vie musicale et des touchantes amitiés entre Jean-Marie Masse et les musiciens internationaux de jazz.

2018 est l’année du centenaire des débuts de l’aventure du jazz en Europe (arrivée en 1918 du bataillon américain des Hellfighters, James Reese Europe...). Ce sont aussi les 70 ans du Hot Club de Limoges créé en 1948 par Jean-Marie Masse et les 20 ans de la Bfm.

Un avant-goût des festivités jazz de juin à décembre 2018 :

- Trois expositions -

  • Harlem à Limoges du 9 juin au 8 décembre conjointement à la Bibliothèque francophone multimédia et à la Galerie des Hospices. Cette exposition gratuite détaillera l’empreinte culturelle que le jazz a apporté à Limoges depuis l’après-guerre à partir des documents de la collection Jean‑Marie Masse. Elle sera proposée sous le commissariat d’Anne Legrand, spécialiste du jazz à la Bibliothèque nationale de France (BnF).
  • Jazz in Limoges du 21 juin au 31 décembre au Musée de la Résistance. Les plus anciennes racines de l’arrivée du jazz en Europe, à partir de l’arrivée des bataillons américains en 1917.
  • Peintures et dessins de Jean-Marie Masse du 6 juillet au 10 décembre au Musée des Beaux-Arts. Une sélection de peintures et dessins réalisés par Jean-Marie Masse sera présentée dans le cabinet d’arts graphiques du musée. Prolongements de soi, prolongements de son environnement ou prolongements artistiques, cet accrochage dévoile la part intime du célèbre journaliste musical.

- Un colloque international - 

  • du 22 au 24 octobre à l’auditorium de la Bfm : avec Michel Laplace (Jazz Hot), Alyn Shipton (BBC), Daniel Nevers (Frémeaux & associés), Alexandre Litwak (Centre européen des musiques de jazz), Brent Hayes Edwards (University of Columbia)…

- Un ouvrage collectif - 

  • sur l’histoire du jazz à Limoges, avec le concours de la maison d’édition Les Ardents Éditeurs.

- Une édition discographique de concerts inédits - 

  • à partir des enregistrements inédits de la collection Jean-Marie Masse faits à Limoges sur disques PYRAL (Saga Production, avec le concours de Daniel Nevers et de la BnF).

- Un film documentaire inédit 

  • sur la saga du jazz à Limoges, autour de la personnalité de Jean-Marie Masse : Swingtime in Limousin  réalisé par Dilip et Dominique Varma (2018). Avant-première au Cinéma le Lido le vendredi 8 juin, avec en1ère partie : court-métrage A mouche que veux-tu réalisé par René Chaumelle et interprété par Jean-Marie Masse (1959). Avec le concours de la Cinémathèque de la Nouvelle-Aquitaine.

- Une journée swing - 

  • le 7 juillet dans les jardins de l’Évêché pour évoquer les fêtes populaires teintées de jazz des années 50, à travers des concerts, des stands vintage, des voitures de collection, des démonstrations de Lindy Hop et un grand bal swing.

- Des parcours dans la Ville - 

  • organisés par le service Ville d’Art et d’Histoire qui inviteront le public sur les lieux illustres ou oubliés du jazz limougeaud.

- De nombreux concerts - 

  • dans les Centres culturels municipaux, à l’Opéra de Limoges, au Conservatoire de Limoges et dans d’autres lieux de la ville.

-Le Festival Eclats d'Email  jazz édition 

  • du 15 au 25 novembre, accueillera notamment le contrebassiste Ron Carter, Le saxophoniste David Murray ou encore  une création du pianiste Édouard Ferlet à partir d’enregistrements de la collection de Jean-Marie Masse.

- Une exposition participative - 

  • à la fin de l’année 2018. Une collecte lancée par les Archives municipales visera à recueillir auprès de la population des objets et des souvenirs liés à l’histoire locale du jazz.

- Une collecte de fonds - 

  • le 4 juin à l’Opéra de Limoges : comme il l’avait promis lors de sa venue à Limoges en 2016 et afin de soutenir la sauvegarde de la collection Jean-Marie Masse, Michel Leeb lui rendra gracieusement hommage lors d’un concert organisé le jour de l’inauguration du square Jean-Marie Masse.

- Mais aussi, tout au long de la manifestation - 

  • un studio de radio et des émissions dédiées, des conférences (Dan Vernhettes, Irakli...), des projections de films et documentaires et bien entendu, des concerts...