Jazz Culture : Hommage à Jacques Mahieux

Disparition de Jacques Mahieux jeudi 10 mars.

Jazz Culture : Hommage à Jacques Mahieux
Jacques Mahieux ©circum-disc.com

Jacques Mahieux, batteur, chanteur et auteur-compositeur, vient de disparaître jeudi 10 mars, terrassé par un infarctus à l'âge de 70 ans (il était né le 24 juin 1946 à Guise).

Batteur très mélodiste, capable de faire revivre le thème dans un solo, il était toujours à l'écoute et particulièrement stimulant en accompagnement. Chanteur de grande expressivité, il interprétait ses auteurs fétiches (Kevin Coyne, Randy Newman, Robert Wyatt...) et ses propres compositions.

Pendant ses études à l'Ecole normale de Laon, il participe à différents orchestres, comme clarinettiste, puis comme batteur et chanteur. Membre de Dharma Quintet, il exerce ensuite sur le double front de la chanson et de la batterie. Il se consacre ensuite au jazz, au sein du quartet de Henri Texier, des groupes de Claude Barthélémy, Sylvain Kassap, Michel Godard, du big band de guitares de Gérard Marais...

Une soirée "chanson" en 1988 au sein du collectif Zhivaro dont il est membre, décidera d'un nouveau départ de sa carrière de chanteur. Son fils, Nicolas, contrebassiste, fait partie de son quartet que complètent le guitariste Olivier Benoît et le saxophoniste Vincent Mascart, à qui succède en 2011, Géraldine Laurent.
[In le Nouveau Dictionnaire du Jazz par Xavier Prévost)

Ces dernières semaines, Jacques Mahieux travaillait un projet avec Sylvain Kassap, "Manifeste!", poursuivant la création au Festival d’Ile de France avec la Fanfare El Pueblo Unido : il y chantait et battait de magnifiques chansons de lutte.

Pour ses amis, l'inhumation auras lieu au cimetiere de Prisches (59), lundi 14 mars à 14H30.