Jazz Culture : Hommage à Charles Bradley

Disparition de Charles Bradley samedi 23 septembre 2017.

Jazz Culture : Hommage à Charles Bradley
Charles Bradley, © Getty / Emma McIntyre

Le chanteur de soul Charles Bradley est mort le samedi 23 septembre à l’âge de 68 ans. L’artiste est décédé des suites d’un cancer, a annoncé son agent.

Né en Floride, Charles Bradley grandit à Brooklyn. Dès le plus jeune âge il est très souvent livré à lui-même et passe une grande partie de son enfance dans la rue. Il quitte le domicile familial à 14 ans avec Job Corp, un programme qui vient en aide aux personnes démunies, et entame une formation de cuisinier.

De retour à New York, il rencontre celui qui deviendra son idole, James Brown, lors d’un concert à l’Apollo Theater de Harlem en 1962. C’est un véritable déclic. Il se lance alors dans une carrière de chanteur de reprises du parrain de la soul, allant jusqu’à copier sa garde-robe et à imiter son style sur scène. Il faut cependant attendre un premier album, No time for dreaming, en 2011 pour que Charles Bradley connaisse un début de célébrité. Il est alors âgé de 62 ans. Son dernier album, "Changes", sorti en 2016 lui permet enfin de toucher un plus large public. Il figure sur la liste des « meilleurs albums de l'année 2016 » de nombreux magazines spécialisés.

Dans un communiqué, le célèbre label Daptone Records rend hommage au chanteur disparu. « On retiendra de lui trois albums ayant grandement contribué à remettre la soul au goût du jour, mais aussi et surtout l'image d'un homme à la gentillesse sans égal, débordant d'amour et de bienveillance. »

avec AFP