Jazz Culture : A Great Day in Harlem

La célèbrissime photo immortalisant les légendes du jazz en 1958 à New York désormais interactive sur Internet.

Jazz Culture : A Great Day in Harlem
©Jonathan Kane

Sur son site web, le NYDailyNews publie de manière interactive la célèbrissime photo "Harlem 58", véritable Who's Who de l'histoire du jazz

En 1958, le photographe et directeur d'un magazin d'art, Art Kane (1925-1995), avait coordonné une photo de groupe des 57 meilleurs musiciens de jazz à New York, destinée à illustrer un article dans le magazine Esquire. C'était sa première photo en tant que professionnel, qui a fini dans l'histoire presque par accident...

La séance photo a eu lieu à Harlem devant un grand bâtiment situé près de 125 Street Station. Cette photo, intitulée "Harlem 58" a été omniprésente dans le quartier, où des générations ayant grandi dans la soi-disant capitale culturelle de l'Amérique Noire, l'avaient encadrée dans les salons de coiffure et les bodegas.

"Il a pris conscience que Esquire prévoyait un grand avenir au jazz " dit Jonathan Kane, le fils de Art. "Il a concocté l'idée de faire un grand portrait avec tous ces musiciens. Art a lancé cette idée folle, et ils ont dit "Faites-le"". Il n'y avait aucun doute sur le lieu du shooting. "Harlem était l'endroit où la scène jazz se rassemblait " explique Kane. "Il se devait d'être à Harlem. Et il voulait un endroit qui reflète la vie quotidienne plutôt qu'un club. Cela pouvait être une rue où n'importe qui pouvait vivre."
Après avoir repréré le lieu, il lança un appel à des musiciens par le biais des agents, des maisons de disque, des syndicats, des clubs. Le premier à répondre fut Sonny Rollins, alors âgé de 27 ans, et un des artistes les plus acclamé du moment. "Il y avait des musiciens de plusieurs époques du jazz. Cette photo décrit combien la scène jazz new yorkaise était énergique " explique Sonny Rollins.

Avec cette image, Art Kane a immortalisé une partie de la magie de ce grand moment. En la regardant, vous pouvez sentir l'urgence de l'instant, tous ces gens qui pensent ensemble. C'était ici. C'est disparu. Ça se reproduira à nouveau. "Le jazz est quelque chose de réel et solide ". dit Rollins. "C'est une force positive. Le jazz survivra toujours." Jean Bach réalisa un documentaire relatant cet événement en 1994. Le documentaire compile des interviews de la plupart des musiciens de la photographie pour parler de cette journée, et il montre des images de film prise ce jour par Milt Hinton et son épouse.

Et ayjourd'hui, le NYDailyNews a fait en sorte que quand vous cliquez sur chacun des 57 visages, le nom de l'artiste apparait, ainsi que ses dates de naissance (et de mort, le cas échéant), ainsi qu'un extrait musical à écouter. Une mini expo interactive à domicile !

Sur le même thème