Jazz Culture : Gani Jakupi, Kismet et Kosovo

Parution de la BD « Retour au Kosovo » de Gani Jakupi et Jorge González chez Dupuis, ainsi que du CD « Kismet » par Gani Jakupi Connections.

Jazz Culture : Gani Jakupi, Kismet et Kosovo
Gani Jakupi

« Retour au Kosovo » de Gani Jakupi et Jorge González chez Dupuis

Il y a une quinzaine d'années, le Kosovo est devenu le théâtre d'une guerre civile, aux franges de l'Europe. Kosovar, Gani Jakupi a quitté son pays en proie au conflit. Écrivain, journaliste, jazzman, dessinateur et scénariste, il a vécu en France et en Espagne, avant de revenir au Kosovo après la fin des combats en 1999, pour retrouver sa famille et pour témoigner. À la fois proche et lointain, ce conflit a ravivé des doutes et des blessures qu'on croyait oubliés. Comment dire l'après ? Gani Jakupi explore les douloureuses questions qui se posent quand les armes se taisent et que la vie doit reprendre ses droits.

Gani Jakupi s'est associé au dessinateur Jorge González pour servir l'écriture d'un récit marqué par l'émotion. Graphiquement les pages se construisent en strates successives, lumières et couleurs s'amalgamant aux traits des paysages et des personnages. Âpre et poétique, auteur chez Dupuis des remarqués "Bandonéon" et "Chère Patagonie", collaborateur du New Yorker, Jorge González est de ces artistes capables d'exprimer l'indicible et de rendre palpables les sentiments qui lient identité et géographie. Ces deux grands auteurs nous offrent un récit singulier et saisissant, qui parvient à mêler l'Histoire et l'intime.

≈≈ « Kismet » de Gani Jakupi Connections

Au départ, Gani Jakup est illustrateur, traducteur, concepteur, journaliste. La musique, il n'en joue que pour le plaisir. Un jour, le Centre d'Art Contemporain de Barcelone lui demande de composer une musique originale pour un documentaire. Les ouvriers présents pour l'installation de l'exposition sifflaient ses airs. Gani Jakupi découvre que sa musique touche les gens et décide d'y consacrer plus du temps. Il attire l'attention de José Reinoso, pianiste de renommée internationale latin jazz, qui le met en contact avec des musiciens.
Depuis, il mène ses deux passions de front. Un premier CD, « Aldea », est paru en 2012 en autoproduction et « Kismet » sort tout juste à l'automne 2014.

Gani Jakupi (guitare)
Marcelo Mercadante (bandoneon)
Manuel Martínez del Fresno (violoncelle)
Cèlia Torres (violoncelle)
Jordi Gaspar (contrebasse)
Nesim Maxhuni (batterie)
Raynald Colom (trompette)
Nihan Devecioglu (voix)
Antonis Andreou (trompette)
Massud Naderi (tombak)
Armend Xhaferi (oud)
Robindro Nikolic (clarinette)

Sur le même thème