Jazz Culture : Fred Hersch - Good Things Happen Slowly : A Life In and Out of Jazz

Parution du livre "Good Things Happen Slowly : A Life In and Out of Jazz" de Fred Hersch chez Penguin.

Jazz Culture : Fred Hersch - Good Things Happen Slowly : A Life In and Out of Jazz
Fred Hersch, © Martin Zeman

Le talent de Fred Hersch en tant que sideman - un pianiste qui a joué avec les géants du vingtième siècle à l'automne de leur carrière, comme Art Farmer ou Joe Henderson - s’est encore épanoui depuis les années 80 dans une approche de la composition qui a explosé les cadres hérités du bop, balayant des éléments de la pop, du classique et du folk pour créer une musique résolument nouvelle.

Good Things Happen Slowly, est son autobiographie, publiée chez Penguin le 12 septembre. C'est l'histoire du premier jazzman à avoir publiquement reconnu son homosexualité et sa séropositivité ; un regard profond sur la culture du jazz jusque là assez codifiée et qui fait ici l’objet d’un geste à la fois transgressif et révolutionnaire. Et si l’enfance du pianiste est absolument passionnante, il est également question de la façon dont le coma dans lequel il a été plongé près de deux mois en 2007 a conduit Fred Hersch à créer la part de sa musique la plus intime, belle et émotionnelle de sa carrière.

Remarquable, souvent lyrique, Good Things Happen Slowly est un récit puissant et courageux de la maladie, du rétablissement, de la musique, de la créativité et de la glorieuse récompense de devenir finalement soi-même.

Good Things Happen Slowly: A Life In and Out of Jazz
Good Things Happen Slowly: A Life In and Out of Jazz
Mots clés :