Jazz Culture : "Dizzy, Duke, Brother Ray and Friends" de Lilan Terry

Les portraits intimes de légendes du jazz dans “Dizzy, Duke, Brother Ray and Friends” de Lilan Terry chez University Of Illinois Press.

Jazz Culture : "Dizzy, Duke, Brother Ray and Friends" de Lilan Terry
“Dizzy, Duke, Brother Ray and Friends”

Lilan Terry a quitté la musique. En tant qu’interprète, elle a partagé la scène avec Ella Fitzgerald et Nina Simone. Elle a cofondé l’European Jazz Federation et est pionnière de l’enseignement du jazz en Italie. Son travail comme directrice et productrice de programmes de radio et de télévision a propagé la musique en présentant ses légendaires interprètes à un large public. 

S'appuyant sur les longues amitiés et associations professionnelles de Terry, “Dizzy, Duke, Brother Ray and Friends” qui paraît chez University Of Illinois Press, offre aux lecteurs l’opportunité d’entendre les conversations intimes de certaines plus grandes figures musicales du monde. Dizzy Gillespie propose ses réflexions en jouant le rythme "sanctifié" et la touche personnelle très importante de la performance. Duke Ellington disserte sur l’histoire du jazz et conclut une interview en chantant une de ses propres chansons en italien. Ray Charles donne des idées franches sur la race et la politique tout en prenant en charge le magnétophone de Terry. Abbey Lincoln, Max Roach, Horace Silver, Bill Evans - tous offrent à Terry et à ses lecteurs des rencontres inoubliables. 

Le résultat est une collection de portraits, certains s'étendant sur une décennie ou plus, qui révèlent ces artistes d'une manière qui illumine leur humanité et élargit notre appréciation de leur art.