Jazz Culture : “Charlie Parker” par Franck Médioni

“Charlie Parker”, par Franck Médioni aux éditions Fayard : une biographie de la figure majeure du bebop à l’occasion de son centenaire.

Jazz Culture : “Charlie Parker” par Franck Médioni
"Charlie Parker" par Franck Médioni, © Fayard

«  Le jazz ? C’est quatre mots, dit Miles Davis. Louis – Armstrong – Charlie - Parker. » Parker incarne le jazz dans sa liberté, son invention, ses beautés. Le saxophoniste alto originaire de Kansas City exerce une influence déterminante sur le jazz tel qu’on le connaît depuis ces 60 dernières années. Il innove sur tous les plans: le découpage rythmique, l’audace harmonique, l’invention mélodique. C’est un musicien en liberté, donc excessif, marginal, au parcours musical fulgurant (seulement vingt ans, de 1935 à 1955), troué d’envolées sublimes et de descentes aux enfers abyssales. Il est la figure centrale d’une révolution. L’éruption du bebop, son irruption fracassante dans les années 1940 à New York, est le grand tournant de l’histoire du jazz.

Cette biographie de Charlie Parker, qui sort chez Fayard, s’appuie sur des témoignages de musiciens, parmi lesquels Sonny Rollins, Ornette Coleman, Joe Lovano, Steve Coleman, Martial Solal, Michel Portal… C’est aussi le récit de cette aventure musicale qui a défrayé la chronique et fait rupture dans l’histoire de la musique noire-américaine : le bebop.
(extrait du communiqué de presse)

Franck Médioni est journaliste et écrivain. Il a collaboré à Jazz magazine et a été producteur de l’émission «  Jazzististiques » sur France Musique. Parmi une œuvre foisonnante dont plusieurs livres d’entretiens (Martial Solal, Joëlle Léandre, Sonny Rollins, Daniel Humair), il est l’auteur de “John Coltrane, 80 musiciens de jazz témoignent” _(Actes Sud), “Miles Davis, 80 musiciens de jazz témoignent” (Actes Sud), “Jimi Hendrix” (Gallimard), “George Gershwin” (Gallimard) et “John Coltrane, l’amour suprême” (Le Castor astral)._