Jazz Culture : “Chant du Périnée” et “Musique pas bête”

Deux salles, deux ambiances pour raconter l’histoire de la musique et celle du jazz au passage. Au Théâtre de l’Œuvre, André Manoukian présente sa conférence psycho-érotique “le Chant du périnée”, à la Comédie du Théâtre des Champs-Elysées, Nicolas Lafitte vole au secours du jeune public.

Jazz Culture : “Chant du Périnée” et “Musique pas bête”
Affiche des deux spectacles

Le Chant du périnée

Savez-vous que le premier microsillon fut inventé en 3000 avant JC dans une pyramide égyptienne ? Et le jazz au Jardin des Tuileries à Paris en 1797 ? Assis au piano, André Manoukian nous propose un parcours érudit et déjanté dans l’histoire de la musique. Brillant improvisateur il nous fait souvent hurler de rire. En essayant de percer le mystère de la voix, il nous emmène des Égyptiens de l’Antiquité aux divas du jazz en passant par les castrats de la Renaissance.

Le Chant du périnée, au Théâtre de l’Œuvre à Paris :

  • Tous les lundis du 7 Octobre au 30 Décembre 2019 à 20h  

Musique pas bête

Qui a inventé la musique ? À quoi sert la musique ? Comment fonctionnent nos cordes vocales ? C’est quoi le jazz ? En une heure, deux musiciens comédiens (Nicolas Lafitte et Lionel Romieu) tâchent de répondre à ces questions passionnantes le temps d’un spectacle musical aussi joyeux, loufoque que didactique destiné au jeune public. Multi-instrumentistes, ils prendront plaisir à illustrer leurs réponses musicales par des démonstrations de saxophone, de tuba, de trompette, aussi bien que par des airs de mandole et de guitares… ou des vocalises. Dans la salle, les sourires des parents swinguent autant que ceux des gamins !

“Musique pas bête” à la Comédie des Champs-Elysées à Paris

  • Vendredi 1er novembre à 15h 
  • Samedi 2 novembre à 11h
  • Samedi 16 novembre à 15h
  • Dimanche 17 novembre à 11h
  • Samedi 30 novembre à 15h
  • Dimanche 1er décembre à 11h
  • Samedi 7 décembre à 15h
  • Dimanche 8 décembre à 11h
  • En décembre : du mardi au samedi à 15h, dimanche à 11h (relâches les 25 décembre et 1er janvier)