Jazz Culture : Cabu fait son jazz

Cabu fait son jazz au Carré Belle-Feuille de Boulogne-Billancourt du 15 octobre au 12 novembre 2013.

Jazz Culture : Cabu fait son jazz
Photo - Lester Young par Cabu

Depuis le 15 octobre jusqu'au 12 novembre, Cabu a accroché une quarantaine de ses planches au Carré Belle-Feuille de Boulogne-Billancourt (92).

Jean Cabut, natif de Châlons-en-Champagne, eut droit, néo-parisien, à un baptême musical du genre brutal : un concert du monumental Cab Calloway au coeur d’un show « basketoacrobatique » des Harlem Globetrotters ! C’était en 1956, ça vous marque un jeune homme…Et depuis, souvent dans le noir, calepin sur les genoux, Cabu a noirci, de concerts en festivals, à Nice notamment, des centaines de feuilles immortalisant ces « grands solistes », traduisant par le détail ces « rituels » musicaux.
« Je cherche la grimace, le tic, l’attitude, la gueule, explique-t-il, parfois il faut trouver un gadget. Miles Davis, si lisse, si beau, est difficile à appréhender. Plus facile avec le chanteur Big Joe Turner tellement imposant qu’il s’asseyait sur trois tabourets (sic), le tromboniste Al Grey, un rien édenté, c’était du gâteau ! » Plutôt Ella que Billie – « un peu trop triste ».

Sur le même thème