Jazz Culture : « Bu, Bud, Bird, Mingus, Martial et autres fauteurs de trouble » par Alain Gerber

Parution de « Bu, Bud, Bird, Mingus, Martial et autres fauteurs de trouble » par Alain Gerber aux éditions Alter Ego.

Jazz Culture : « Bu, Bud, Bird, Mingus, Martial et autres fauteurs de trouble » par Alain Gerber
Photo - montage couverture livre de Alain Gerber "Bu, Bud, Bird…" MEA 603*380

Quel(s) effets la musique – de jazz principalement, mais pas uniquement – produit-elle sur celle ou celui qui l’écoute, s’en imprègne, ou qui, se la remémorant, la réinvente, projetant elle des instants – réels ou rêvés de vie personnelle ?

Cela dépend de beaucoup de choses. Par exemple du temps qu’il fait à ce moment dans le corps, l’esprit de celle ou celui qui compose cette musique, l’interprète, l’invente à l’instant même, la diffuse, lui donne un lieu où exister.

Celui ou celle qui joue, qui chante, recherche-t-il tel jour « seulement » la musique ou n’est-il que la proie, à ce moment, de ses chimères, ses certitudes ou ses renoncements ? Une seule chose est certaine : personne ne sort indemne de l’exercice…

En une cinquantaine de textes (plus un « envoi ») Alain Gerber – se penchant sur nombre de jazzmen et jazzwomen, d’hier et d’aujourd’hui, « fauteurs de trouble » – s’interroge et nous questionne sur ce phénomène.

Peut-être Gerber s’adresse-t-il en fait à lui-même sur ce qui fait « désordre »… C’est pour cela que ce qu’il dit parle au lecteur au plus profond de lui-même. Aussi parce que chacun de ces textes – qu’il participe de l’analyse, de la critique, du récit ou de la poésie pure – est un produit jubilatoire créé par l’immense talent de l’écrivain.

« http://Bu, Bud, Bird, Mingus, Martial et autres fauteurs de trouble », d'Alain Gerber sort cette semaine aux éditions Alter Ego.

Ailleurs sur le web

Sur le même thème