Jazz Culture : "Blues Power" de Stéphane Deschamps

Des ancêtres africains du blues à leurs héritiers délurés, de Charley Patton à Jack White, dans “Blues Power - une histoire parallèle du blues” qui paraît chez GM Editions, Stéphane Deschamps creuse et élargit l’histoire de cette musique, mère de toutes les musiques modernes.

Jazz Culture : "Blues Power" de Stéphane Deschamps
Blues Power, © GM Editions

Raconter l’histoire du blues peut sembler aussi facile que d’en jouer : il suffirait d’en répéter les accords, les thèmes et les lieux communs, comme chaque génération peut le faire depuis au moins 80 ans. Mais dans chaque génération, il y a aussi des musiciens qui cherchent à innover, à dévier, à creuser, à croiser et plus généralement à exprimer leur personnalité et leur propre voie plutôt qu’à imiter. 

Ils sont les forces vives du Blues Power ! C’est en suivant leur contre-exemple que Stéphane Deschamps, reporter aux Inrocks, s’attache à raconter le blues autrement, avec humour et gourmandise. A travers des histoires, des anecdotes, des légendes, des analyses, des digressions, une discographie / bibliographie / filmographie commentée, de nombreuses interviews inédites et des souvenirs de reportages qu’il a réalisé, il donne corps à cette histoire toujours vibrante du blues. 

Le livre de 256 pages, richement illustré, avec notamment un cahier spécial de 30 photos rares ou inédites, sort chez GM Editions. À côté des portraits dressés avec une concision percutante, des interviews exclusives apportent une chair supplémentaire aux anecdotes et témoignages recueillis par l'auteur sur les routes du blues. Avec un sens de l'ouverture qui inclut aussi bien un chapitre consacré à Alan Lomax qu'un autre au blues anglais ou encore aux racines africaines du blues. En fin de chaque chapitre, une playlist bien utile… Une discographie sélective commentée d'une cinquantaine de fondamentaux précède bibliographie et filmographie essentielles sur le sujet. 

Une présentation du livre aura lieu le 6 Avril aux Trois Baudets à Paris avec un concert de Kepa (présent dans le livre ).