Jazz Culture : Blue Giant T5 de Shinichi Ishizuka

Shinichi Ishizuka s’attaque à un défi de taille : la musique en général et le jazz en particulier, avec le manga “Blue Giant” dont le tome 5 vient de paraître chez Glénat/collection Seinen. “Blue Giant” ouvre les portes d’un nouveau monde en 10 volumes.

Jazz Culture : Blue Giant T5 de Shinichi Ishizuka
Blue Giant Tome 5 - Shinichi Ishizuka, © Glenat

La base de mes histoires est la même. J′aime le jazz donc je voulais écrire un livre qui dise « le jazz c′est cool n′est-ce pas ? ». La passion est mon point de départ. Et c′est ce qui me permet de ressentir les mêmes émotions que mes personnages principaux.”

Dans le tome 1, Dai Miyamoto est en terminale. Il fait partie de l’équipe de basket, travaille à mi-temps dans une station service, et vit seul avec son père et sa petite soeur. Surtout, il s’est pris de passion pour le jazz depuis le collège. Et pour le saxophone. À tel point qu’il joue tous les jours sur les berges de la rivière, peu importe les conditions météo. Qu’il pleuve, qu’il vente ou que la canicule soit au rendez-vous, il joue. Il veut être un géant du jazz et reste persuadé qu’il peut y arriver. Seulement, pour cela, il va devoir se confronter à la réalité : entre les explications aux amis, les premières représentations chaotiques et diverses rencontres, la détermination de Dai va être mise à rude épreuve.

Tome 5 : Parti à la capitale, Dai ne cesse de répéter seul, comme toujours. Il rencontre alors un pianiste au talent exceptionnel, Yukinori. Ce dernier lui propose de former un groupe, mais avec une telle désinvolture, que Dai, qui veut toujours devenir le plus grand jazzman au monde, hésite. Il a du mal à comprendre l

Shinichi Ishizuka, né en 1971, est originaire de la préfecture de Ibaraki.
Au collège, il a intégré un club de Brass Band et a également fait partie d'un groupe de musique à la fac.
De 22 à 27 ans, il a vécu aux États-Unis où il a étudié l'escalade et la météorologie.
De retour au Japon, il a été salarié avant de devenir mangaka.

Shinichi Ishizuka était au Festival International de la Bande Dessinée d’Angoulême 2019.
Le tome 3 de “Blue Giant” a été en sélection officielle du Prix Konishi pour la traduction de manga en français.