Jazz Bonus : Wendy Kirkland - September Second

Quand les mots de la pianiste et chanteuse britannique Wendy Kirkland illustrent “September Second” de Michel Petrucciani...

Jazz Bonus : Wendy Kirkland - September Second
Wendy Kirkland, © Mark Ludbrook of SportsShots.co.uk / wendykirkland.com

“The Music's On Me” est le nouvel album de la pianiste et chanteuse de jazz Wendy Kirkland. Décrite comme " l'héroïne méconnue du British Jazz " par The Jazz Mann et " la douce et élégante " par le Sunday Times, Wendy Kirkland continue de consolider son statut dans l'espace occupé par les "Divas du piano" - le titre de son premier album décrit par The Observer comme " du véritable piano jazz, un excellent groupe. Un premier album très classe."

Sur son nouvel album, “The Music's On Me”, Wendy Kirkland a écrit ses propres paroles sur des titres de Michel Petrucciani, Russell Malone, Wes Montgomery et Don Grolnick à côté de ses propres compositions. Se sont joint à elle à elle son collaborateur depuis longtemps, Pat Sprakes à la guitare, Paul Jefferies à la basse et Steve Wyndham à la batterie et les musiciens invités Tommaso Starace au saxophone et Roger Beaujolais au vibraphone.

La voix de Wendy Kirkland a été comparée à celle de Blossom Dearie avec des intonations de Diana Krall, Cependant, elle insiste pour qu'on l'appelle "pianiste-chanteuse" plutôt que "chanteuse-pianiste", ayant reçu une formation classique dès son plus jeune âge, pour ensuite développer son amour du jazz en s'inspirant de son père, qui jouait du piano et de l'orgue dans des clubs de quartier pour soutenir des chanteurs et musiciens invités. Wendy explique : "J'avais joué des transcriptions de compositions et de solos de Dave Brubeck et Harry Stoneham, parce que mon père avait les partitions. J'avais environ 14 ans et je préférais vraiment le son du jazz à la plupart des morceaux classiques que je jouais alors. Pour moi, c'était une musique beaucoup plus sophistiquée et un son joliment intrigant." Plus tard, lorsqu'elle ses amis musiciens la convainquent de chanter également, Wendy Kirkland l’a vécu "comme un supplément de concentration : alors que je développais le doublement vocal simultané de mes solos au piano, sans l’avoir appris, il m’a fallu être à la fois plus spontanée et plus précise dans mon chant, pour jouer dans les intervalles. Ça n’a pas été facile, mais je m’y retrouve bien mieux et ça rajoute aussi un autre timbre à la musique.”

Les influences avouées de Wendy Kirkland vont de Nat King Cole, Shirley Horn et Ella Fitzgerald jusqu'à Oscar Peterson, Bill Evans, Wynton Kelly, Chick Corea ou Eliane Elias. Aujourd’hui, avec son mari, le guitariste et bassiste Pat Sprakes, elle dirige le Chesterfield Jazz Club à Chesterfield, au beau milieu de l’Angleterre. 
(extrait du communiqué de presse en anglais - traduction E. Lacaze / A. Dutilh)

Pour la sortie de “The Music's On Me”, Wendy Kirkland est en tournée en septembre dans son pays :

  • le 20 septembre au Pizza Express de Birmingham
  • le 21 au Fairfield Halls de Croydon
  • le 28 à Jazz at the Sea à Cleethorpes