Jazz Bonus : Vijay Iyer

Parution de « Mutations » de Vijay Iyer chez ECM.

Jazz Bonus : Vijay Iyer
Vijay Iyer ©Bart Babinski / ECM

Avec « Mutations », le pianiste et compositeur Vijay Iyer signe son premier album en tant que leader chez ECM (un évènement en soi !). Un enregistrement qui devrait considérablement élargir la perception de son travail. Son élément central est Mutations I-X, une composition pour quatuor à cordes, piano et électronique ; construite sur un ensemble de cellules et de fragments, elle se développe en atmosphères changeantes, tour à tour dynamique, enveloppante, lyrique, luminescente et étrangement belle.

Vijay Iyer donne une valeur positive au concept de mutation dans cette suite kaléidoscopique dont le principal motif est le changement, et c’est tour à tour en tant qu’interprète d’éléments notés, en tant qu’improvisateur et en tant que “platiniste mixant sons et bruits les plus divers“ qu’il intervient dans la pièce, participant activement aux processus de transformation. La suite est encadrée de trois séquences en solo : "Spellbound and Sacrosanct, Cowrie Shells and the Shimmering Sea”, une pièce pour piano solo revisitant l’une des premières compositions de Vijay, ainsi que “Vuln, Part 2" et "When We're Gone", deux pièces créées à l’été 2013.

Vijay Iyer (piano, electronics)
Miranda Cuckson (violon)
Michi Wiancko (violon)
Kyle Armbrust (alto)
Kivie Cahn-Lipman (violoncelle)

Mots clés :