Jazz Bonus : Vadim Neselovskyi - Get Up And Go

Parution de « Get Up And Go » de Vadim Neselovskyi chez Jazz Family.

Jazz Bonus : Vadim Neselovskyi -  Get Up And Go
Vadim Neselovskyi, Ronen Itzik et Daniel Loomis

« J’ai créé le trio en 2014, à l’occasion d’une demande spécifique du directeur du festival Alfa (le plus grand festival urkrainien), qui souhaitait me programmer avec un groupe composé pour la circonstance. Acceptant sa demande et son invitation, le choix des musiciens et notamment du batteur fut très simple, car j’appréciais déjà énormément le jeu de Ronen Itzik (Israel) avec qui j’avais fait mes études à Boston, et avec lequel je jouais régulièrement à NYC, notamment pour Lee Konitz , qui nous avait engagé tous les deux. L’arrivée du très impressionnant bassiste Daniel Loomis (Saint Louis, MO) que j’avais découvert dans un enregistrement qu’il avait réalisé avec T.S Monk (le fils de Thelonious Monk) scella définitivement le trio.

Ce concert en Ukraine fut une aventure humaine exceptionnelle, et décida très certainement du sort de notre trio… en effet, à quelques minutes du concert, nous apprenions par l’organisation qu’un avion ukrainien venait d’être abattu par des séparatistes … comme un seul homme et en un instant, le pays tout entier était en deuil … impossible pour nous de monter sur scène avec notre répertoire ludique et joyeux, l’heure était déjà au recueillement et à la tristesse. Accueilli par un public en pleur illuminé par mille bougies, nous avons enchaîné à l’improviste des compositions telles que « Krai », qui cite une prière orthodoxe, des titres inspirées par la guerre et le deuil, avant de conclure sur ma composition « Get Up and Go », qui deviendra plus tard le titre de notre album. Inutile de dire que ce concert fut pour nous trois le plus grand « choc » de notre vie musicale, et provoqua très certainement le désir de nous retrouver et de poursuivre l’aventure.

Pour ce répertoire et cet enregistrement que nous avons joué en concert à de nombreuses reprises sur la côte Est des Etats Unis, j’ai convié la chanteuse portugaise Sara Serpa, connue pour ses collaborations avec Danilo Perez, Ron Blake et Greg Osby, dont la voix profonde et les cou-leurs répondaient subtilement à mes compositions et au sens que je souhaitais donner à ma musique. »

Vadim Neselovskyi (piano et compositions)
Daniel Loomis (contrebasse)
Ronen Itznik (batterie)
Feat. Sara Serpa (vocal)

Mots clés :