Jazz Bonus : Thumbscrew - The Anthony Braxton Project

Célébrant Anthony Braxton pour son 75e anniversaire, Thumbscrew fouille dans les archives ses compositions en se concentrant sur des pièces non enregistrées auparavant.

Jazz Bonus : Thumbscrew - The Anthony Braxton Project
Thumbscrew: : Mary Halvorso, Michael Formanek, Tomas Fujiwara, © Amy Touchette / Cuneiform Records

"Probablement personne de mieux qualifié pour rendre hommage à Braxton que ces gars." - S. Victor Aaron / Something Else Critiques

Ce trio de all-stars de la scène alternative sort son cinquième album pour Cuneiform, “The Anthony Braxton Project”. Pour les fans de la musique d'Anthony Braxton, le projet offre une nouvelle vision sur son génie à concevoir des situations musicales protéiformes pleines de possibilités. Ceux qui connaissent moins bien son travail pourraient se trouver captivés et étonnés par la diversité des matériaux rythmiques et mélodiques explorés par Thumbscrew.

Invité à explorer les volumineuses archives Anthony Braxton de la Tri-Centric Foundation à New Haven, Connecticut, dans le cadre de la célébration de Braxton75, le trio a passé un long après-midi à chercher des pièces rarement jouées qui pourraient s'adapter à leur palette instrumentale. "L'idée était de choisir des compositions d'Anthony, principalement des compositions anciennes, qui n'avaient pas été enregistrées auparavant (ou, dans quelques cas, enregistrées seulement une ou deux fois)", explique Mary Halvorson. "Nous avons choisi des morceaux qui ont capté notre imagination et que nous avons pensé pouvoir bien fonctionner pour notre instrumentation.

Comme lors de leurs projets précédents, le triumvirat de Thumbscrew est parti s’installer pour une résidente de quatre semaines à la City of Asylum de Pittsburgh pour préparer cet enregistrement. Au terme d’un travail quotidien approfondi, parfois entrecoupé de l’esquisse de leurs nouvelles compositions originales, ils allaient ainsi donner forme à des arrangements prenant en compte les notes de Braxton lui-même en exergue de ses partitions. Mais la nature même de cette musique nécessitait d’y apporter une fraîcheur toute neuve. Braxton peut être fier !
(extrait du communiqué de presse en anglais - traduction E. Lacaze / A. Dutilh)

Tomas Fujiwara (batterie et vibraphone)
Mary Halvorson (guitare)
Michael Formanek (contrebasse)