Jazz Bonus : Sun Ra Arkestra - Swirling

Plus de vingt ans après son dernier enregistrement, le Sun Ra Arkestra nous embarque pour un nouveau voyage interstellaire, sur les traces de son légendaire fondateur disparu il y a vingt-sept ans.

Jazz Bonus : Sun Ra Arkestra - Swirling
Sun Ra Arkestra, © Strut

Désormais emmenés par le plus fidèle acolyte de Sun Ra, le saxophoniste âgé de 96 ans Marshall Allen, les mythiques prophètes du jazz cosmique font leur retour avec un nouvel album studio sur le label londonien Strut Records, déjà garant de rééditions et compilations inédites de leurs œuvres.

Enregistré au Rittenhouse Soundworks de Philadelphie, ce nouvel enregistrement du Sun Ra Arkestra - le premier depuis “A Song For The Sun” en 1999 -  matérialise une renaissance sincère de l'Arkestra sous la direction de Marshall Allen depuis la disparition en 1993 de son charismatique fondateur Sun Ra. Garante d’un héritage aussi bien spirituel que musical, la troupe américaine a continué de conquérir de nouvelles générations d'adeptes à travers ses tournées régulières aux quatre coins du monde durant ces deux dernières décennies.

Avec un line-up XXL composé de membres de longue date de l’Arkestra, dont Danny Ray Thompson (décédé en mars 2020), Michael Ray, Vincent Chancey, Knoel Scott, Cecil Brooks, Stanley “Atakatune” Morgan (décédé en octobre 2018), Elson Nascimento et Tyler Mitchell, l'album célèbre une identité afro futuriste et une philosophie cosmique qui leur sont propres et dont l’influence sur toute une génération actuelle d’artistes est considérable, des formes musicales libres jusqu’à la pop.

Pour ce nouveau disque, Marshall et sa bande ont puisé dans les méandres de leur discographie pour réinventer des titres comme Angels And Demons At Play, Satellites Are Spinning, Door Of The Cosmos et Rocket No. 9 mais aussi ré-arranger des morceaux quasi inconnus ; le blues entraînant Darkness est enregistré ici pour la première fois, ressuscité des archives de Ra par Marshall Allen. Autres moments remarquables, une version épique de Seductive Fantasy (titre enregistré pour la première fois sur l’album “On Jupiter” en 1979), Infinity / I'll Wait For You et son explosion sonore free ou encore la composition inédite de Marshall Allen Swirling, qui donne son titre à l’album.

"Nous souhaitons que cet enregistrement offre un maximum de joie à une planète en manque de sonorités spirituelles et de vibrations", déclare le saxophoniste Knoel Scott. "Nous espérons montrer un chemin alternatif à l’Homme dans son voyage de plus en plus sombre à travers le cosmos." Marshall Allen poursuit et conclut : "Ce disque, c’est tout simplement notre cadeau d’amour universel. Beta music for a better world.

L’album a été enregistré en avril 2018 par Jim Hamilton du studio Rittenhouse Soundworks ; la pochette est signée Lewis Heriz, déjà responsable des visuels des compilations consacrées à Sun Ra parues chez Strut Records ces dernières années.
(extrait du communiqué de presse)

Sun Ra ArkestraSous la direction de Marshall Allen

Marshall Allen (saxophone alto, EVI (Electronic Valve Instrument)
Knoel Scott (saxophone alto)
James Stewart (saxophone ténor, flûte)
Danny Ray Thompson (saxophone baryton, flûte)
Michael Ray (trompette)
Cecil Brooks (trompette)
Vincent Chancey (cor d’harmonie)
Dave Davis (trombone, voix)
Farid Barron (piano)
Dave Hotep (guitare)
Tyler Mitchell (basse)
Wayne Anthony Smith, Jr. (batterie)
Elson Nascimento (surdo, percussions)
Stanley “Atakatune” Morgan (congas)
Tara Middleton (voix, violon)