Jazz Bonus : Skarbø Skulekorps - Skarbø Skulekorps

Affranchi de toute contrainte ou de préconception musicale, les Norvégiens de Skarbø Skulekorps n’ont pas peur du risque et plongent dans un pays des merveilles quasi inclassable. Sortie chez Hubro/Outhere.

Jazz Bonus : Skarbø Skulekorps - Skarbø Skulekorps
Skarbø Skulekorps, © Helge Skodvin

Il y a deux ans, lorsqu’un membre du trio 1982 décida de quitter le groupe au bout de onze ans, le batteur Øyvind Skarbø n’imaginait pas que cette rupture l’amènerait à repenser sa façon de travailler et sa conception de la musique et que cela puisse même lui être bénéfique. Preuve en est, il revient aujourd’hui avec un groupe de 7 musiciens, Skarbø Skulekorps - Skulekorps, qui se traduit par Orchestre d’école - et un premier album éponyme qui paraît chez Hubro / Outhere.

Sur Pilablue, le solo de steel guitar (joué par Johan Lindström) installe un climat musical de country assez confortable. Pourtant, quelques instants plus tard, des phases pour le moins étranges et le beuglement des cuivres étouffent progressivement la guitare dans un gémissement.

Un levée de rideau 1-555-3327 offre à l’auditeur une chose jusqu’alors inédite dans la discographie du batteur : du chant et des paroles. Le morceau commence avec une explosion de cuivres R’n’B soutenue par les rythmes ‘backbeat’ de Skarbø, amorçant l’arrivée des trois invités : les chanteurs issus du groupe norvégien folk rock Real Ones.

On peine à croire qu’il s’agit de l’album d’un batteur, à l’instar du morceau mélodieux Lysets Hastighet. Tandis que les musiciens prennent la lumière, Skarbø se contente de tenir la maison. Le principal intéressé déclare à ce sujet : “La batterie est vraiment au second plan sur cet enregistrement. J’ai passé tellement de temps à composer, produire et organiser le tout. En tant que batteur, j’arrivais en studio sans savoir ce que j’allais faire.”

Ne vous méprenez pas ! Malgré cet aveu d’humilité, Skarbø est magistral à de nombreuses reprises derrière les fûts. Ecoutez bien, Turnamat, Farrier and the Hoof ou encore Kado.

Øyvind Skarbø ne propose pas une musique hors des sentiers battus. Avec ce batteur/ compositeur, il n y a pas de sentiers battus.

Signe Emmeluth (saxophone alto & électronique)
Eirik Hegdal (clarinette & saxophone en ut)
Stian Omenås (trompette)
Anja Lauvdal (orgue & synthétiseurs)
Johan Lindström (pedal steel guitar & guitare)
Chris Holm (basse & synthétiseurs)
Øyvind Skarbø (batterie, percussions, vibraphone & banjo)