Jazz Bonus : Primitive London - Planet Savage

Parution de “Planet Savage” de Primitive London chez Fresh Sound.

Jazz Bonus : Primitive London - Planet Savage
Primitive London, © Dave Hamlet / Artwork : Julien Taylor

Primitive London rend hommage aux merveilles de la "Library Music" britannique et à ses trésors oubliés du XXe siècle. Ce quartet franco-anglais, co dirigé par le trompettiste Antoine Berjeaut et le saxophoniste Robin Fincker adresse un clin d'oeil à ces morceaux psychédéliques, ces ambiances de clairs-obscurs et ces mélodies dignes de péplums qui servaient d'interludes radio, de génériques aux émissions télévisées et de fonds sonores en tout genre. Composés et enregistrés en secret pour des images qui n’existaient pas encore, l'incroyable richesse protéiforme de la "Library Music" a pourtant joué un rôle décisif dans l’imaginaire de la musique actuelle.

Inventant à son tour une sorte de bande-son sans film, Primitive London compose un répertoire de musique originale, creusant des tunnels de traverse totalement inédits entre la pop, le jazz, le free, la musique électronique et la musique savante. Ecrite sous forme de miniatures des sixties mêlées à de longues plages aux rythmiques cinématiques, la musique du quartet fait dérouler les scènes de son propre film, témoignant ainsi de son admiration pour cette industrie parallèle, libre et futuriste.

Primitive London réunit quatre acteurs des scènes créatives françaises et britanniques d’aujourd’hui, férus de collisions sonores et de mariages improbables : Antoine Berjeaut à la trompette et au bugle, Robin Fincker au saxophone et à la clarinette, Kit Downes à l’orgue Hammond et aux claviers et Jim Hart à la batterie. Suite à ses tout premiers concerts Primitive London se retrouve au studio Condorcet, bijou de l’enregistrement vintage, inchangé depuis sa construction dans les années 70. Le disque sort en France sur le label Fresh Sound New Talent, distribué par Socadisc.

Où écouter Antoine Berjeaut et Robin Fincker

  • au sein du Surnatural Orchestra, mardi 12 et mercredi 13 décembre à 20h au Carreau à Forbach (57)