Jazz Bonus : Pierre de Bethmann - Shifters

Entre l’énergie de nombreux grooves, la torsion de nombreux sons, et l’installation assumée de moments calmes, les « Shifters » de Pierre de Bethmann proposent un éventail de climats à l’image d’un monde en questionnement permanent et en re-création constante.

Jazz Bonus : Pierre de Bethmann - Shifters
Pierre de Bethmann, © Jean-Luc Caradec

Claviers et percussions, deux mondes qui font orchestre.

En marge du Trio et du Medium Ensemble, deux formations que Pierre de Behtmann travaille avec l’obsession d’un son aussi acoustique que possible, il a eu l’idée d’une formation à quatre et au spectre sonore élargi : Laurent Coulondre (orgue, synthés, claviers, voix), Pierre-Alain Tocanier (batterie, voix) et Stéphane Edouard (percussions, voix) accompagnent Pierre de Bethmann dans l'aventure.

Partant d’idées simples, développées en séquences successives, le pianiste / claviériste / vocaliste / siffleur s’entoure d’un alter ego et d’un tandem percussif, dont l’agilité et la profusion d’idées furent déterminantes, et exploite ainsi toutes les ressources d’une instrumentation harmonique multi-facettes, et d’une multitude de combinaisons rythmiques.

Huit compositions, un standard malicieusement tordu… 52 mn vécues comme un moment jubilatoire hors champ, le tout enregistré en 2014 à l’issue d’une résidence à L’apostrophe, scène nationale de Cergy-Pontoise, dont la parution était initialement prévue sur le label Plus Loin… et qui se retrouve être la cinquième production complète du label Alea.