Jazz Bonus : Olivier le Goas & Reciprocity - On Ramp of Heaven Dreams

3 ans après “Reciprocity”, Olivier le Goas poursuit l’aventure en quartet entouré de grands noms du jazz new-yorkais, avec “On Ramp of Heaven Dreams” qui paraît chez Challenge Records / distribution Distrart.

Jazz Bonus : Olivier le Goas & Reciprocity - On Ramp of Heaven Dreams
Olivier le Goas, © Stef Mennes

Batteur maîtrisant les polyrythmies et les mesures complexes, Olivier Le Goas est également un compositeur accompli. Le vétéran français a mis en valeur ses aptitudes sur l'album “Reciprocity” de 2016, qui a été salué dans Downbeat pour son "son attrayant qui a un pied dans le formalisme de chambre tout en explorant des domaines plus élevés de l'improvisation". Le sixième album en leader d’Olivier Le Goas se situe sur un territoire musical tout aussi dynamique, celui qui a été comparé au Pat Metheny Unity Group lors de sa dernière sortie.

On retrouve le guitariste américain Nir Felder, étoile montante dont le timbre chaud et les lignes fluides sont un élément clé. À ses côtés, le travail en cascade de John Escreet au piano, des lignes de basse profonde de Larry Grenadier et bien sûr Olivier Le Goas derrière ses fûts et cymbales.

Ensemble, ils naviguent sur les compositions originales du batteur, avec quelques clins d'œil bien sentis à Metheny en cours de route. En effet, le titre de l'album lui-même, “On Ramp of Heaven Dreams”, contient un clin d'œil au célèbre album “Offramp” du guitariste, qui lui avait valu un Grammy Award en 1982, tandis que la composition Light Size Dreams est une référence à la chanson-titre des débuts de Metheny en 1976 sur ECM Records, “Bright Size Life”. Olivier Le Goas reconnaît volontiers l'influence de Metheny sur ces deux pièces séduisantes.
(extrait du communiqué de presse en anglais - traduction E. Lacaze / A. Dutilh)