Jazz Bonus : Octurn et les moines de Gyuto

Parution de « Tantric College » de Octurn & The Tibetan Monks of Gyuto chez Onze Heures Onze.

Jazz Bonus : Octurn et les moines de Gyuto
Moines de Gyuto avec Octurn ©youtube

En octobre 2014, l’ensemble de jazz contemporain Octurn se rend à Gyuto, un monastère tibétain haut perché dans l’Himalaya pour y enregistrer un double CD en collaboration avec les moines chanteurs tibétains.

D'un côté, une tradition vieille de 500 ans, pleine de sagesse, de symboles et de secrets: les chants rituels sont des supports de méditation et des offrandes sonores, aux divinités et au monde des hommes. De l'autre, l’univers musical d’Octurn, qui depuis quelques années expérimente surtout des musiques instables, construites sur des structures interdépendantes guidées par des principes d’indétermination.

La rencontre semble improbable, mais la confiance qu’accordent les administrateurs de Gyuto en invitant l’ensemble à venir enregistrer ce nouveau CD dans le temple de leur monastère lui donne une cohérence et une force inédites :jamais auparavant un tel projet n’aurait pu se faire, il puise son énergie dans la puissance du choc transculturel, dans l’envie commune de partager une expérience hors-normes. Selon le Dalai-Lama, en partageant cet état d’extrême conscience avec un public non averti des pratiques tantriques, les moines exorcisent les forces négatives en présence et élèvent la conscience du monde.

Les musiciens se sont immergés pendant une semaine dans le monde mystérieux des chants sacrés du bouddhisme tantrique. Les moines de Gyuto pratiquent une technique vocale diphonique séculaire, communément appelée ‘la voix des Tantra ’. L’expérience sonore est mystérieuse et fascinante, en dehors du temps. La musique de l’ensemble Octurn se fond dans ces états hypnotiques et la fusion des deux univers musicaux propose une expérience vibratoire au-delà des genres et catégories.

Mots clés :