Jazz Bonus : Nils Wülker - Go

"Go" marque l’arrivée de Nils Wülker dans l’univers de la musique électronique. L’album clôt une trilogie ayant évolué sur près de cinq années, une série au cours de laquelle le trompettiste allemand nous a plongé dans la pop sophistiquée avec "Up" et dans le hip-hop avec "On".

Jazz Bonus : Nils Wülker - Go
Nils Wülker, © David Königsmann

Le titre de cet album “Go” lui correspond totalement. Nils Wülker est un musicien toujours en mouvement, curieux, innovant, l’esprit rempli d’idées musicales, un homme proche de la nature et père pour la première fois depuis un an .

Ce dixième album studio est rempli de synthétiseurs analogiques, d’un arpégiateur, de boucles organiques et de beats , il contient quelques-unes de ses plus belles chansons et probablement des plus émouvantes de l‘artiste , accompagnées d’un jeu de trompette extrêmement direct et dynamique.

L’album est produit par Ralf Christian Mayer (connu pour son travail auprès de stars allemandes comme Clueso ou Die Fantastischen 4), ne comprend que des compositions originales de Nils Wülker. Ces 10 titres mettent en valeur l’énergie incroyable de ce musicien multi-récompensé et ils sont valorisés par son groupe habituel (studio et scène) :  Albin Janoska aux synthétiseurs synth-bass et vocoder, Maik Schott aux synthétiseurs, Arne Jansen aux guitares, Simon Gattringer à la  batterie rejoint par Oli Rubow. Le son est dirigé par un expert , l’artiste Sohn et Nils Wülker invite sur un titre le trompettiste américain Theo Croker un "Corona-duo à distance" .

"Avoir conçu cet album juste avant le début de la crise de la corona a été très bénéfique pour cette nouvelle production studio » explique Nils Wülke. "GO"enchaîne sur son album live "Decade" sorti en 2019. " J’ai travaillé en conditions « live » mais en studio. Cela donne plus de dynamisme à mon jeu et apporte un élément plus humain avec ma trompette. Cela a consolidé également mes méthodes de travail que j’ai renforcées, particulièrement au niveau du son, d’une intervention ; même si j’ai écrit tous ces titres moi-même et sans co-auteurs”. 

“J’ai tenté d’accepter cette situation telle qu’elle était et de m’en servir d’un point de vue créatif," explique Nils Wülker en faisant référence aux nombreuses allusions à l’isolement figurant dans cet album. "Bien avant le Coronavirus, j’avais eu l’idée d’explorer les différents paysages sonores que je pouvais générer seul avec mon instrument non-harmonique, et encore plus après la tournée en duo, où nous nous accompagnions tous les deux avec nos propres boucles. Tout fonctionne à la perfection aujourd’hui.” Cette idée résonne dans la collaboration avec Theo Croker mentionnée plus haut et au cours de laquelle les deux musiciens étaient, comme le décrit Nils Wülker, “seuls, mais pas solitaires”, présents dans leurs studios respectifs tout en restant créatifs, en interaction, et en partageant leurs idées à distance.

"Si la situation avait été différente, je n’aurais probablement eu l’idée de contacter Theo Croker", confieNils Wülker. "Mais quand j’ai vu un post Instagram dans lequel il écrivait plusieurs fois "use these times" en conseillant à tout le monde de pratiquer plus souvent son instrument, de rester positif et de découvrir leur propre force, je lui ai répondu tout de suite." C’est la raison pour laquelle Highline est devenu un duo de trompettes inspirant et inspiré, avec Theo Croker accompagnant Nils Wülker, qui utilise un Harmon Mute sur un groove electro accompagné de samples et de boucles de trompettes.

La ballade cinématique The Frame démarre aussi avec une trompette incarnant un paysage, avant de se déployer dans des ambiances d’ébullition, de craquements et de chants synthétiques. La ligne de basse du dramatique The You Of Now est, pour une fois, jouée par un piano. L’introduction de Seat 47 progresse sur une ligne sombre et sale de synth-bass, peut-être un clin d’œil aux stars du funk des années 1980 D-Train ou George Duke. Aux avant-postes, au centre l’œil du cyclone électronique, les mélodies envoûtantes brillent. Nils Wülker est connu en tant que musicien et compositeur. Ces qualités s’expriment avec assurance sur les sons de batterie, qu’ils soient secs lorsqu’ils sont joués live ou programmés avec la plus grande précision. Blow Up est défini par le musicien âgé de 42 ans comme l’exemple le plus frappant et le plus extrême de son « activisme de trompettiste » solo et électronique : 29 pistes de trompette, dont une grosse caisse créée à partir de bruits de bouche sur l’embouchure et un rythme réalisé à partir du claquement des valves – tout dans Blow Up vient de la trompette et a été conçu en solitaire en home studio en utilisant les possibilités techniques offertes pendant l’isolement, en prenant soin de sa fille le jour et en terminant le nouvel album le soir venu.

“Go” marque une évolution à tous points de vue, un nouveau chapitre créatif excitant. Ce nouvel album vient ajouter un nouveau volet à la carrière de Nils Wülker : neuf albums studios à succès et une production et demi en concert récompensées par de nombreux trophées, des collaborations avec des musiciens aussi divers que Craig Armstrong, Omara Portuondo, Dominic Miller, Mocky, Peter Vetesse, Samy Deluxe, Marteria, Max Mutzke et bien d’autres. Toujours en mouvement, Nils Wülker offre également une incursion dans son univers musical avec son émission radio "Offbeat" sur 917XFM. De plus, ce jeune père est un passionné de montagne et un "moniteur confirmé des hauts sommets alpins" au German Alpine Club. Plus loin, plus haut : get up and... go !.
(extrait du communiqué de presse)