Jazz Bonus : Michel Portal et le Quatuor Ebène - Eternal Stories

Parution de « Eternal Stories » de Michel Portal et le Quatuor Ebène chez Erato.

Jazz Bonus : Michel Portal et le Quatuor Ebène - Eternal Stories
Quatuor Ebène, Michel Portal, Richadr Héry, Xavier Triboulet, © J. Mignot

« Liberté totale ! Il faut le dire, c’est une chance d’être suivi dans nos embardées, nous un quatuor à cordes classique plutôt censé honorer le colossal héritage des 300 ans écoulés, et qui nous aventurons en terra incognita. Dans l’insécurité de l’invention, jusque dans les derniers recoins de la créativité, et tous enivrés des histoires de Michel, (contes ou légendes ? réalité ou fiction ?) nous avons partagé à huit ce sentiment que la beauté et l’acte de musique relèvent chaque fois de la même nécessité ancienne, mais s’incarnent dans l’illusion d’une totale nouveauté. » Quatuor Ebène

Clarinettiste et saxophoniste forgée à l’école exigeante de la musique classique occidentale ; concertiste et chambriste raffiné (grand spécialiste de Mozart et de Schumann) mais aussi, propagateur inspiré du free jazz et de l’improvisation libre tout au long des années 70 au sein de son Unit ; interprète privilégié des grands maîtres de la musique contemporaine (Boulez, Stockhausen, Berio) et compositeur lui-même — Michel Portal, incapable de se fixer (à un style, à un genre, à un groupe...) n’a jamais envisagé la musique autrement que comme l’espace intime d’une mise en danger maximale, ne craignant rien tant que répéter aujourd’hui ce qui a été conçu et joué la veille. Voilà sans doute pourquoi, définitivement entré dans la légende de la musique française et européenne, Portal à 75 ans n’a pourtant rien d’une institution.

Peuplé par toutes ces musiques qui au fil des années l’ont traversé, bousculé, constitué, le clarinettiste, quel que soit le contexte dans lequel il se produit, du solo absolu au quintette plus conforme aux standards de la formation de jazz, persiste à faire de son art l’expérience d’une mise à nu où chaque fois éprouver ses limites et se réinventer.

D’aussi loin qu’il s’en souvienne, Michel Portal n’a jamais envisagé la musique autrement que comme une passion dévorante à laquelle se vouer corps et âme dans l’espoir d’échapper un tant soit peu au terrible ennui de la vie des hommes.

Le New York Times décrit les Ebène comme « un quatuor qui se transforme facilement en groupe de jazz », alors que dans le même temps ses interprétations de Brahms ou Schubert sont saluées dans le monde entier. Michel Portal et les Ebène ont commencé à se produire en concert à Paris en 2013 dans le cadre d’une création pour le festival jazz st germain des pres Paris . Piazzolla figurait au programme, ce qui incita le Monde à parler d’une « importante leçon, une superbe rencontre, une vraie conversation. »

« Eternal Stories » pourrait être un des meilleurs albums que Michel Portal a enregistré. Portal pourrait avoir pensé à Charlie Parker, qui, en 1949, réalisa son rêve en réalisant un album comprenant une section de cordes. « Eternal Stories » est composé de créations, de deux nouveaux arrangements de compositions de Portal lui-même, une œuvre tardive de Piazzolla ainsi que de stupéfiantes contributions des membres du Quatuor Ébène.

Où écouter Michel Portal et le Quatuor Ebène

  • jeudi 11 mai à 20h au studio 104 de la Maison de la Radio à Paris (75)

Quatuor Ébène :
Pierre Colombet (violon)
Gabriel Le Magadure (violon)
Adrien Boisseau (alto)
Raphaël Merlin (violoncelle)

Michel Portal (clarinette, saxophone, bandonéon)
Richard Héry (percussions)
Xavier Tribolet (claviers )