Jazz Bonus : Ludwig Hornung - Spieler

Parution de « Spieler » du Hornung Trio chez Double Moon.

Jazz Bonus : Ludwig Hornung - Spieler
Ludwig Hornung

"Le secret est de rester calme à tout moment et de ne pas être surexcité dans une phase du jeu".

Ce n'est pas par hasard que les mots que Fiodor Dostoïevski a mis dans la bouche de son héros tragique Alexeï Ivanovich dans "Le Joueur" ("Spieler" en allemand) en 1867 soient également une devise pour le jeune pianiste Ludwig Hornung, 150 ans plus tard. Même si ce jeu est sur les 88 touches en noir et blanc et n'a rien de la note autodestructrice du protagoniste, qui, peu à peu, perd tout dans l'enfer du jeu de Roulettenburg, certains parallèles peuvent apparaitre. Le risque de plonger dans le vortex d'un trio de piano - plus ou moins un saut dans l'inconnu - et tout perdre, c'est-à-dire une bonne réputation, des emplois, peut-être de l'argent aussi, résonne fondamentalement dans toutes les formes les plus traditionnelles des groupes de jazz. Pour cette raison, Hornung a intitulé son CD « Spieler » ("joueur") et place parmi les Jazz thing Next Generation discoveries du label Double Moon, avec le numéro 69.

Mots clés :