Jazz Bonus : Laurent Mignard Duke Orchestra - Duke Ladies

Sans les femmes, le jazz n’aurait jamais existé. Les femmes sont au cœur de l’œuvre de Duke Ellington et Laurent Mignard en témoigne avec “Duke Ladies”, à la tête de son Duke Orchestra.

Jazz Bonus : Laurent Mignard Duke Orchestra - Duke Ladies
Duke Ladies
Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Paramétrer les cookies

Les jazzwomen sont chaque jour plus nombreuses. Mais les “Duke Ladies” évoquées ici sont des femmes qu’Ellington a fréquentées, dont il a brossé le portrait ou qui ont chanté pour lui, parées d’arrangements subtils et raffinés. Sa musique leur a rendu hommage, avec tendresse et humour. Les Duke Ladies sont également des artistes de notre temps, sincères et passionnées, réunies pour incarner avec talent et générosité les multiples facettes de l’art ellingtonien. Huit artistes sont invitées dont Natalie Dessay, Rhoda Scott et Roberta Gambarini qui rejoignent les jazzwomen de l’orchestre pour incarner avec talent et générosité les multiples facettes de l’élégance ellingtonienne.
(extrait du communiqué de presse)