Jazz Bonus : Laurent Coq & Walter Smith III - The Lafayette Suite

Appel à soutien du disque "The Lafayette Suite" du pianiste Laurent Coq et du saxophoniste Walter Smith III.

Le pianiste Laurent Coq lance à appel au soutien via Kiss Kiss Banl Bank pour son projet "The Lafayette Suite" avec le saxophoniste Walter Smith III.

Il a été enregistré en quartet à New York en septembre 2014 avec le contrebassiste et bassiste électrique Joe Sanders et le batteur Damion Reid, deux musiciens que Laurent connait bien puisque c'est avec cette même rythmique qu'il a enregistré "Eight Fragments of Summer" (2008, 88Trees) et que Damion était déjà le batteur de son quartet en 2003 ("Like a Tree in the City", 88Trees).

Pour cette nouvelle collaboration, Laurent Coq a proposé au saxophoniste californien Walter Smith III, membre régulier des groupes d'Ambrose Akinmusire et du batteur Eric Harland de travailler autour de la figure historique du Marquis de Lafayette, ce jeune aristocrate parti en 1777, à l'âge de 19 ans, se battre aux côtés des insurgés américains contre les Anglais. Cette aventure extraordinaire constitue le matériel idéal qui a inspiré l'écriture d'une suite en dix chapitres, dont Laurent et Walter ont composé une moitié chacun.

Par son engagement hors du commun, Lafayette incarne l'audace et la capacité à se projeter vers l'inconnu — des qualités que les musiciens de jazz ont depuis toujours cherché à cultiver — et il symbolise mieux qu'aucun autre l'amitié franco-américaine.

Ce projet a été lauréat de la prestigieuse bourse FAJE (French American Jazz Exchange financée par la Mid-Atlantic Arts Foundation et l'Institut Français) destinée à encourager les collaborations entre musiciens français et américains.

Ce soutien a donné aux musiciens les moyens et le temps d'élaborer un répertoire entièrement original et de l'affiner durant toute une année. C'était la condition pour que la musique devienne fluide et naturelle et que le groupe, une fois en studio, puisse à son tour prendre des risques et faire preuve d'une audace dignes de son inspirateur. C'est exactement ce qui s'est passé et le disque a été enregistré quasiment entièrement le premier jour de la séance. L'objectif du Kiss Kiss Bank Bank est de pouvoir publier l'album au printemps.

Porté par un souffle épique et un engagement de tous les instants, l'enregistrement se présente comme une suite d'un seul tenant, qui évoque les péripéties de Lafayette et son engagement au service de la Liberté, du moment où il prit conscience de la lutte des insurgés américains jusqu'à la victoire décisive de la bataille de Yorktown qui permit aux États-Unis d'accéder à leur indépendance. Il fait s'enchaîner tour à tour les compositions de Laurent Coq et de Walter Smith dans une continuité d'inspiration. 


Mots clés :