Jazz Bonus : "La Voix est Libre" de Josselin Carré

Collecte de fond afin de finaliser le dernier documentaire de Josselin Carré "La voix est libre".

Jazz Bonus : "La Voix est Libre" de Josselin Carré
Photo - mobtage documentaire La VOix est Libre de Josselin Carré MEA 603*380

Le cinéaste Josselin Carré avait réalisé en 2014 Médo(s), un portrait formidablement juste de Médéric Collignon. Puis Un jour à Paris, Vincent Peirani et Emile Parisien où les deux compères improvisaient en duo dans une série de sites célèbres de la capitale.

Aujourd'hui, Josselin Carré organise une collecte de fond (jusqu'au 10 juillet 2016) afin de finaliser son dernier documentaire « La voix est libre » (titre provisoire) via la plateforme de financement participatif Kiss Kiss Bank Bank. Le tournage s'est déroulé en 2015 et 2016 au Liban (festival Irtijal), en Tunisie (festival El chanti) et à Paris (festival La voix est libre). Josselin Carré pose son regard au coeur de la création contemporaine foisonnante et multiculturelle ....Que ce soit avec des danseurs, des circassiens, des jazzmen, des plasticiens, des poètes, des slameurs, Josselin Carré souhaite offrir un moment de liberté, de lâcher prise dans ce carnet de route, véritable aventure humaine et collective qui explore tous les terrains de la création.

On y retrouve Mounir Troudi, Amazigh Kateb, Elise Caron, Joelle Leandre, Médéric Collignon, Alia Sellami, Erwan Keravec, Vimala Pons, Denis Charolles, Ludor Citrik, Brigitte Fontaine, Dgiz, Mazen Kerbaj, Jorg Muller, Naissam Jalal, Mehdi Haddab, Vippa, Theo Ceccaldi, Hasse Poulsen, Gaspar Claus, Wassim Halal, Sharif Sehnaoui, Seifeddine Manai, Peter Corser, Blaise Merlin, Nazzazzan quartet, Zied Zouari, Violaine Lochu, Philippe Gleizes, Or Solomon, Vincent Fortemps, Jean-Francois Pauvros, Katybon, Charles Pennequin, Pierre Meunier, Loïc Lantoine, Pedro Pauwels, Camille Boitel, Nass Makan... L'objectif est de récolter plus de 10 000 euros en moins de 60 jours afin de financer la post production du film.

Un documentaire qui choisit l'art comme point de départ pour interroger l'état du monde. Un documentaire de combat, un manifeste de l'improvisation sous toutes ses formes. Une revendication de l'éphémère dans l'art, un défi avec l'instant.

Sur le même thème