Jazz Bonus : Kenny Werner - The Space

La poésie musicale de Kenny Werner avec “The Space” qui paraît chez Pirouet.

Jazz Bonus : Kenny Werner - The Space
Kenny Werner, © Konstatin Kern

Le pianiste originaire de New York, Kenny Werner, a longtemps été un acteur majeur de la scène jazz mondiale. Ses relations musicales de longues durées avec le légendaire Toots Thielemans, le saxophoniste Joe Lovano et le Mel Lewis Big Band, couplé avec sa renommée en temps que compositeur et leader, l’ont propulsé au devant de la scène musicale. Quincy Jones l’a salué comme étant “360 degrés d'âme et de science chez un être humain”, et le New York Times a été émerveillé par “... un pianiste qui tempère une technique redoutable par une quête de spiritualité”.

Kenny Werner est aussi un enseignant réputé; “Effortless Mastery”, son livre traitant de la créativité et son approche du jeu, a influencé une génération de musiciens de jazz. Issu d’un chapitre de son livre, Kenny Werner nomme The Space “... le titre le plus important que n’ai jamais eu pour ma musique.” C’est au sujet “... d’être dans l’instant, se contenter de ce qu’il est.”

The Space” qui paraît chez Pirouet, est un album solo. Le directeur artistique et ingénieur Jason Seizer voulait commencer ainsi sa collaboration avec le pianiste, mais Kenny Werner tenait à enregistrer d’abord avec son trio. Après trois albums en trio chez Pirouet et un magnifique duo avec le grand chanteur brésilien Joyce, c’est enfin le moment pour “The Space”. L’album de huit pièces est composé de deux standards mémorables, une composition classique de Keith Jarrett, deux pièces perceptives de Seizer et trois originaux de Werner. Ce dernier caractérise “The Space” comme “l’endroit où chaque note que je joue est le plus beau son que je n’ai jamais entendu”.