Jazz Bonus : Kari Kirkland - Wild is the Wind

Après avoir été championne d'Ironman, trapéziste et chef privée, la chanteuse Kari Kirkland présente "Wild is the Wind", son tout premier album qui mêle pop, blues, Latin Jazz, standards et cabaret.

Jazz Bonus : Kari Kirkland - Wild is the Wind
Kari Kirkland , © David Treadwell

“Faire de la musique live ça n'est pas comme se lancer dans les airs sur un trapèze : il faut avoir confiance en soi, être totalement engagée et dans l’idéal, être heureux” explique la chanteuse Kari Kirkland, ex-propriétaire du cirque le Emerald City Trapeze Arts de Seattle. Après y avoir passé 8 ans en tant que circassienne professionnelle, Kari Kirkland a abandonné les airs et leurs dangers pour devenir musicienne à plein temps dans le sud de la Californie.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Paramétrer les cookies

Ce premier album de Kari “Wild is the Wind”, arrangé et produit par Shelly Berg (4 fois nominé aux Grammy Awards), est un mélange de titres contemporains et de standards de jazz qui ont bien plus en commun que ce qu’ils laissent penser au premier coup d'œil. Kari explique : 

La plupart des titres parlent d’amour, soit non réciproque, soit interdit. Des amours qui prennent racine dans la douleur. C’est facile de conceptualiser la notion de douleur mais nettement plus difficile de la formuler. Shelly m’a encouragée à me pencher sur le sens profond de tous les textes de mes chansons et à donner vie aux histoires qu’elles racontent”. 

L’immense admiration que Kari a à la fois pour Nancy Wilson, Eva Cassidy et Julie London se reflètent dans son ton et son phrasé tout au long de l’album. Les termes que Shelly Berg a employés pour évoquer son envie de travailler avec Kari en disent long sur les talents de cette nouvelle venue dans le jazz : “La voix et le style de Kari la représentent à 200% . Il y a une justesse et une profondeur sans ses propos et dans son intention, elle chante avec le cœur et c’est fascinant. Je suis fier et chanceux d’avoir pris part à ce projet avec elle”.

Kari Kirkland (voix)
Shelly Berg (piano, piano électrique, orgue)
Kevin Axt (basse acoustique et électrique)
Gregg Field (batterie)
Brian Kilgore (percussion)

Invités sur certains titres :
Roy Hargrove  (trompette, bugle)
Dean Parks (guitare électrique et acoustique)
Budapest Sessions Orchestra (orchestre à cordes)