Jazz Bonus : Joshua White - 13 Short Stories

Parution de « 13 Short Stories » de Joshua White Fresh Sound New Talent.

Jazz Bonus : Joshua White -  13 Short Stories
Joshua White, © Vito Di Stefano

« 13 Short Stories » qui paraît chez Fresh Sound New Talent, est le premier album du pianiste américain Joshua White.

Joshua White, né en 1985, a d’abord suivi une formation parallèle de musique classique et de gospel traditionnel, avant de rencontrer ce qu’on appelle communément le “jazz”, à l’Université de Californie, dutan un camp d’été à San Diego en 2003. Il a commencé à sept ans, étudiant le piano avec un professeur particulier et été immergé dans la musique de Bach, Mozart, Beethoven, Chopin, Rachmaninov et bien d’autres. Après avoir participé à plusieurs concours de piano classique et être devenu pianiste/organiste dans son église locale, à 18 ans, Joshua White choisi de concentrer ses études musicales sur le jazz et les traditions de musiques improvisées, en s’inspirant de nombreux innovateurs.

Il a d'abord plongé dans la musique avec l'aide de musiciens de renommée mondiale comme le compositeur Anthony Davis, le saxophoniste David Borgo, la flûtiste Holly Hofmann ou le maître du piano Mike Wofford. "Joshua était l'étudiant le plus investi avec lequel j'ai jamais travaillé ", dit Wofford. "Absolument concentré et avec une bonne compréhension intuitive de la musique, même à ce stade précoce."

Les années suivantes, Joshua White se fait très vite remarquer dans la communauté jazz de Californie du Sud, jouant avec le trompettiste virtuose Gilbert Castellanos, la légende du saxophone alto Charles McPherson, le bassiste Marshall Hawkins, le saxophoniste ténor Daniel Jackson et l'ancien sideman d'Anthony Braxton, Mark Dresser.

En 2011, White est candidat à la prestigieuse Thelonious Monk International Piano Competition à Washington DC, se plaçant en deuxième position sur les 160 concurrents. Herbie Hancock était l'un des juges. "Joshua a un immense talent", a déclaré Hancock au critique musical George Varga du San Diego Union Tribune. "J'ai été impressionné par son approche audacieuse et courageuse de l'improvisation à la pointe de l'innovation, il est lui-même. Je crois que Thelonious Monk aurait été fier de la performance de ce jeune grand artiste ..."

Le critique de jazz du New York Times, Ben Ratliff, assistait lui aussi au concours : "Il a mis une grande pression sur la section rythmique et improvisé avec créativité, expliquant au bassiste Rodney Whitaker et au batteur Carl Allen quoi faire et quand, accélérant et décélérant, devenant soudainement libre (personne d'autre ne le fit.)... Mr. White a utilisé beaucoup de dissonances et de bruitages, dans un geste provocateur, pas du genre de ce que le soliste brillant fait principalement avec la main droite ... C'était un son qui valait la peine d’exister ! "

Le pianiste Joshua White a plus récemment travaillé avec Christian McBride, Dayna Stephens, Ambrose Akinmusire, Walter Smith III , Marvin "Smitty" Smith, Tim Lefebvre, Joe LaBarbera , Hugh Ragin, Anthony Wilson, Derrick Hodge… Formé en janvier 2014, le Joshua White Quartet est un groupe axé sur l'interprétation de compositions originales, ainsi que sur l'exploration des limites de l'improvisation collective. Le JWQ comprend David Binney (saxophone alto), Harish Raghavan et Hamilton Price (contrebasse), Damion Reid et Mark Ferber (batterie).

Article dans le San Diego Union Tribune daté du 26 janvier 2018