Jazz Bonus : John Surman - Invisible Threads

Parution de « Invisible Threads » de John Surman vendredi 19 janvier chez ECM.

Jazz Bonus : John Surman - Invisible Threads
John Surman, © Emile Holba

Le saxophoniste et clarinettiste britannique John Surman présente un nouveau trio avec le pianiste brésilien Nelson Ayres et le vibraphoniste américain Rob Waring avec l’album "Invisible Threads".

L'histoire du projet commence vraiment il y a une dizaine d'années, quand Surman jouait avec le groupe Ripple Effect de Jack DeJohnette. La relation entre John Surman et la chanteuse Marlui Miranda dans cet ensemble a conduit le saxophoniste à accepter l’invitation de la chanteuse à visiter sa patrie brésilienne, et à participer à un enregistrement inspiré par les chansons du peuple juruna du bassin amazonien. De cette collaboration sont nées les premières rencontres avec le pianiste Nelson Ayres.

L'expérience de jouer ensemble, à la fois en live et sur l'album “Fala de Bicho, Fala de Gente” de Marlui Miranda a convaincu Surman et Ayres d’aller plus loin, et John a commencé à composer, initialement pour un album en duo. «Mais dès que j'ai commencé à écrire, j'entendais une troisième voix musicale dans ma tête.» Cette troisième voix devait être Rob Waring, le percussionniste né à New York qui, comme Surman, réside maintenant en Norvège.

Rob Waring est basé à Oslo depuis 1981. Son travail couvre un large éventail d'approches et de styles musicaux. Il a étudié la percussion classique à la Juilliard School et a joué de la musique jazz improvisée sous de nombreuses formes. En 2002, il étudie à Bali, une expérience qui a été source d'inspiration pour sa propre musique. Rob Waring a été membre du groupe de jazz expérimental Søyr de 1986 à 2006 et a joué et enregistré notamment avec David Friedman, Jon Eberson ou Misha Alperin et a composé des œuvres pour solistes, ensembles de chambre, groupes de jazz et chorales.

Avec ses musiciens qui vivent à 10 000 kilomètres de distance, Surman n'a pas eu l'occasion de tester ses nouvelles compositions : «Nelson et moi avons pu nous rencontrer quelques jours à São Paulo pour essayer quelques idées et j'ai ensuite joué ces idées avec Rob à Oslo. Finalement, quelques jours avant la session d'enregistrement, Nelson est arrivé à Oslo et nous avons joué ensemble en trio pour la première fois. Heureusement, nous nous sommes tous senti très à l'aise immédiatement . Bien que nous ayons tous une large expérience en jazz, Nelson apporte avec lui une palette venue de la musique instrumentale brésilienne, tandis que le travail de Rob en tant que percussionniste classique et son intérêt pour la musique contemporaine ajoutent encore une autre couleur

John Surman (saxophone, clarinette)
Nelson Ayres (piano)
Rob Waring (vibraphone)