Jazz Bonus : Joe Barbieri - Dear Billie

“Dear Billie” qui paraît chez Membran est un hommage du chanteur italien Joe Barbieri à la grande Billie Holiday.

Jazz Bonus : Joe Barbieri - Dear Billie
Joe Barbieri, © Angelo Orefice

L’hommage de Joe Barbieri à Billie Holiday débute à la façon d’une lettre, presque comme une confession. Et cet incipit porte en lui une bonne part de l’étincelle et de l’intention qui sous-tendent cette célébration en l’honneur de la reine triste de Philadelphie.

Les liens qui unissent Joe à Billie trouvent sans doute leur origine dans une certaine souffrance intime, dans cette cicatrice de l’âme qui imprègne la voix des deux artistes, qui les rapproche, les relie, les conjugue d’une certaine manière, malgré la distance qui semblerait les séparer.

« Deux monuments du jazz m’ont façonné plus qu’aucun autre, explique Barbieri ; Chet Baker et Billie Holiday. Il y a quelques années de cela, j’ai dédié au premier d’entre eux un album intitulé « Chet Lives ! ». J’avais donc encore une dette envers Lady Day. Avec ce projet, j’espère non pas m’en acquitter (ce qui semble impossible), mais au moins la sublimer. Enfant, le fait d’écouter les chansons de Billie m’a permis de m’ouvrir à une dimension émotionnelle « différente ». J’ai pu accéder à une multitude de sensations qui m’étaient déjà familières sans même m’en rendre compte. Et grâce à elle, grâce à la manière qu’elle avait d’offrir son chant au monde, je me sentais compris, entouré, pardonné. »

Trois autres pointures de la scène jazz italienne le rejoignent pour peser de tout leur poids sur la propre histoire de Joe : Luca Bulgarelli à la contrebasse, Pietro Lussu au piano et Gabriele Mirabassi à la clarinette. Par la finesse et l’intensité de leur interprétation, ceux-ci offrent le cadre musical parfait sur lequel la voix onirique et suggestive de Joe Barbieri vient exprimer, limpide et sans contrainte, le caractère vibrant et si personnel de cette lettre à Billie.