Jazz Bonus : Houben & Son - 7/7

Avec «Houben & Son», Steve et Greg Houben lèvent le voile sur leur artisanat familial et unissent pour la première fois leur souffle. Un disque de jazz qui se veut aussi le témoignage de la relation entre un père et un fils et de la transmission d’un patrimoine et d’un savoir.

Jazz Bonus : Houben & Son - 7/7
Houben & Son, © Etienne Plumer

On ne présente plus Steve Houben, jazzman belge à l’impressionnante carrière musicale (on l’a vu jouer aux côtés d’artistes tels que Chet Baker, Bill Frisell, Clark Terry, Lee Konitz, Richie Beirach….) et l’imposante discographie dont quelques perles signées sur le label Igloo : on notera entre autres « HLM », «Blue Circonstances», «Houben + strings» et «Comptines »).

Son fils, Greg Houben, artiste aux mutilples facettes, est connu en tant que jazzman (il signe notamment 3 albums chez Igloo, « Après un rêve » avec la soprano Julie Mossay, « How deep is the Ocean » avec son trio et « Bees and Bumblesbees » avec Fabian Fiorini) mais aussi révélé sur la scène chanson avec la sortie de son album « Un belge à Rio ». Également impliqué dans de nombreux projets théâtraux, il est un amoureux des mots et de l’art de la parole, ce n’est donc pas un hasard s’il a choisi la trompette, un instrument proche de la voix par son principe de vibration des lèvres sur l’embouchure.

Et puis en septembre 2018, le père et le fils s’allient pour la première fois autour de ce répertoire commun à l’occasion du Marni Jazz Festival, dédié à la trompette. Ils tourneront ensuite en Belgique avec cette formule en quintet avant d’enregistrer leur premier album commun sous le nom de Houben & Son.

«7/7» qui paraît chez Igloo, rassemble 10 compositions (signées par Greg, Steve et aussi Fabian Fiorini, complice de longue date de Greg). C’est l’histoire de l’entreprise familiale Houben, la relation d’un père et d’un fils, la passation d’expérience, la transmission d’un patrimoine, d’un savoir et du goût pour la musique, notamment celui de la belle mélodie, de l’harmonie, du swing et des mots (ils posent tous deux leur voix sur Homeboy) que l’on retrouve tout au long de cet album.
(extrait du communiqué de presse)

Steve Houben (saxophone alto, flûte, voix)
Greg Houben (trompette, voix)
Pascal Mohy (piano)
Cédric Raymond (contrebasse)
James Williams (batterie)