Jazz Bonus : Hommage à Misha Mengelberg

Disparition le 03 mars 2017 du pianiste et compositeur Misha Mengelberg.

Jazz Bonus : Hommage à Misha Mengelberg
Misha Mengelberg, © Ken Weiss

De père néerlandais chef d’orchestre dans un studio de cinéma et de mère allemande harpiste, Misha Mengelberg est né le 5 juin 1933 à Kiev. Il vient de s’éteindre le 3 mars 2017 à Amsterdam à 81 ans, au terme de longues années où la maladie d’Alzheimer l’avait éloigné de la scène. Dans les années 30, la famille retourne en Hollande où Misha reçoit ses premières leçons de piano. C’est en entendant un 78 tours de Duke Ellington, qu’il tente de retrouver les accords entendus et se passionne pour l’improvisation.

En 1959, Misha Mengelberg remporte le premier prix d’un concours de jazz. Puis il forme son propre quartet et accompagne Eric Dolphy en juin 1964, trois semaines avant sa mort, pour l’album “Last Date”. En 1967, il fonde le collectif-coopératif ICP (Instant Composers Pool) avec William Breuker et Han Bennink. Pionnier des collectifs européens, ICP est toujours en activité, aussi bien pour produire des albums des musiciens néerlandais, que pour servir de base à l’ICP Orchestra.

Le radicalisme et l’humour de Misha Mengelberg correspondent à une ligne de force essentielle, commercialement (et inévitablement) souterraine, dans le jazz produit en Europe à partir des années 70. Fort d’une rare connaissance des musiques contemporaines (John Cage entre autres), il a eu l’occasion de procéder, plutôt qu’à une “analyse”, à une “vivisection”, amoureuse et passionnée, de quelques uns de ses héros, notamment Herbie Nichols et Thelonious Monk. [d’après Philippe Carles in Le Nouveau Dictionnaire du Jazz]

En dehors de ses propres concerts et albums, ses compositions ont notamment été jouées par Peter Brotzmann, Steve Lacy, Roswell Rudd, John Zorn, Dave Douglas et bien sûr les musiciens d’ICP. Pour ceux qui voudraient jouer quelques unes de ces pièces, le clarinettiste Michael Moore les a mise à disposition sur un site où on peut les télécharger. En 1996, il avait livré à Don Warburton une interview particulièrement détaillée sur l’ensemble de sa carrière et de ses préoccupations.

Pour en savoir plus

Instant Composers Pool (ICP) : 45 ans d'histoire chez les hollandais volants (1/5)
Instant Composers Pool (ICP) : 45 ans d'histoire chez les hollandais volants (2/5)

Instant Composers Pool (ICP) : 45 ans d'histoire chez les hollandais volants (3/5)

Instant Composers Pool (ICP) : 45 ans d'histoire chez les hollandais volants (4/5)

Instant Composers Pool (ICP) : 45 ans d'histoire chez les hollandais volants (5/5)