Jazz Bonus : Gerry Hemingway

Le batteur Gerry Hemingway sort un CD-DVD consacré à son travail en solo.

Jazz Bonus : Gerry Hemingway
Gerry Hemingway ©Jordan Hemingway

Installé à Lucerne depuis quelques années, le batteur américain continue à silloner la planète avec le trio BassDrumBone qu'il partage avec Ray Anderson et Marc Helias. On avait repéré Gerry Hemingway vers 1980 quand il jouait avec Anthony Davis, Leo Smith, George Lewis ou surtout Anthony Braxton (le quartet avec Marilyn Crispell et Mark Helias). Il mena ensuite des groupes en compagnie d'Ellery Eskelin et tourna avec Reggie Workman et ces dernières années multiplie les projets européens : le GRH trio avec le pianiste allemand Georg Graewe et le violoncelliste néerlandais Ernst Reijseger, le WHO trio avec le pianiste et le bassiste suisses Michel Wintsch et Baenz Oester. Le mois dernier il tournait en France avec le Consort in Motion de Samuel Blaser.

Le 18 février il a publié sur son label Auricle un CD-DVD, « Kernelings », qui représente pour lui douze ans de travail. Le CD est sous-titré Solo Works 1995-2012, avec 15 pièces comme autant de haïkus sonores sur lesquels Gerry Hemingway utilise soit son set complet de batterie ou un seul élément, mais aussi des gongs, un harmonica, sa voix ou de l'électronique. Le DVD a été réalisé par son fils, Jordan Hemingway, photographe de mode et vidéaste reconnu, avec quatre séquences : une suite de 2013, Kernelings (Mist, Dust, Light, Sex ), deux pièces plus courtes, Waterways (1984) et Solo for Cymbal (2011) et une interview filmée l'an passé. Images impressionnistes splendides, en très juste écho à la singularité de la musique. Tiré à 300 exemplaires, « Kernelings » est disponible sur le site du batteur ou à ses concerts.

Sur le même thème