Jazz Bonus : Fur - Boite noire

Le premier album du trio FUR, “Boîte noire”, paraît sur le label bruxellois ~suite.

Jazz Bonus : Fur - Boite noire
FUR, © Erik Bogaerts

Né en 2019 d’un besoin partagé de spontanéité et à l’initiative de Hélène Duret, le trio FUR tend vers l’épure. L’exploration de paysages sonores aux largeurs inattendues se fait à l’envie, le cheminement se cultive à trois et l’improvisation en renouvelle toujours le tracé. Ce trio sait très bien ce qu'il va vous raconter, mais il ne sait pas encore comment il va vous le dire, il le découvre avec vous, au fur et à mesure. Le 1er album “Boîte noire” est enregistré, mixé par Dries Van Ende à Bruxelles en décembre 2019 et masterisé par Mathieu Pion. Création visuelle de Pauline Chassain. 

HELENE DURET

Clarinettiste, improvisatrice et compositrice française née à Orange en 1988. Particulièrement active sur la scène franco-belge, elle explore l’improvisation et la composition en s’attachant à l’idée que les sons peuvent être perçus comme des textures et que les traditions musicales gagnent à être détournées. Hélène Duret fonde ainsi en 2017 le quintet jazz & musique improvisée Synestet, puis le trio FUR en 2019. Elle cofonde aussi des projets collectifs tels que le trio Suzanne, le groupe de musique antillaise Le bal de Marie-Galante, la compagnie lilloise La Nageuse, les soirées The Pool Sessions à Bruxelles (programmation de musique indé.). On retrouve aussi Hélène Duret aux côtés d’artistes comme Amrat Hussein, Fanny Vicens, Quentin Biardeau, Grzegorz Marciniak, Pierre Tereygeol, Maëlle Desbrosse, Jordi Cassagne.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Paramétrer les cookies

BENJAMIN SAUZEREAU

Guitariste et compositeur français d'origine, bruxellois d'adoption. Sa musique se trouve à l'intersection entre composition, improvisation et arrangement. Au fil des années, il a fondé et dirigé différents groupes qui correspondent chacun à l’envie d'explorer une instrumentation, un son et une interaction spécifique entre les musiciens : Les Chroniques de l’Inutile, Easy Pieces, le duo Sauzereau/Roosens et son programme en solo. Avec le batteur Jens Bouttery, il créé le label bruxellois ~suite. Benjamin Sauzereau compose aussi pour l’ensemble Musiques Nouvelles (festival Ars Musica), travaille pour la chorégraphe Meytal Blanaru (We were the future, Rain, Undivided). En tant que sideman, il participe au collectif Granvat, aux groupes Synestet, FUR, Limite, warm bad, le groupe de musique antillaise le Bal de Marie-Galante, le duo Les amateurs avec le chanteur Karim Gharbi.

MAXIME ROUAYROUX

Batteur intuitif et sensitif, il est très tôt attiré par l'improvisation et la recherche sonore. Un travail consciencieux du son le pousse à explorer toutes les facettes de la batterie, l'abordant comme un instrument « préparé » et l’augmentant avec de multiples objets sonores. Maxime Rouayroux est impliqué dans de nombreuses formations jazz & musiques improvisées comme Marlboro Bled, Synestet, FUR, Ouroboros. Il s'intéresse également aux musiques traditionnelles dans lesquelles il approfondit sa pratique des percussions digitales avec Syrto et La Guiguinche. Il est aussi membre fondateur du groupe rock indé Volin. De Montpellier à Bruxelles, en passant par Paris, il joue aussi régulièrement avec Fred Gastard, Bruno Ducret, Hasse Poulsen, Thomas Letellier, Nicolas Stephan, Louis Prado, Sylvain Debaisieux, Chloé Lucas.
(extrait du communiqué de presse)

Hélène Duret (clarinettes)
Benjamin Sauzereau (guitare)
Maxime Rouyaroux (batterie)