Jazz Bonus : Django allStars - "New York Sessions"

Outre-Atlantique, un vent nouveau souffle sur l’héritage manouche : le Django allStars, composé de la fine fleur des héritiers du genre, a pris pour la première fois le chemin du studio pour enregistrer “ New York Sessions” sur Label Ouest.

Jazz Bonus : Django allStars - "New York Sessions"
Philippe “Doudou” Cuillerier, Samson Schmitt, Antonio Licusati, Ludovic Beier, Pierre Blanchard, © Red Dito

Depuis bientôt dix ans, le violoniste de Thomas Dutronc, l’accordéoniste de Melody Gardot et le fils aîné de Dorado Schmitt forment la « front line » d’un quintet qui porte haut les couleurs du jazz manouche sur les plus grandes scènes américaines. De Django à Piazzolla, du swing aux Balkans, entre un hommage à Chaplin et un coup de chapeau à Toots Thielemans, le Django allStars tisse sa toile et déroule son film, avec fougue, virtuosité et sentiment.

Le Django AllStars rassemble trois solistes de premier plan : le guitariste Samson Schmitt, le violoniste Pierre Blanchard et l’accordéoniste Ludovic Beier. Émanation du festival Django Reinhardt de New York, l’histoire du groupe remonte en fait au début des années 2000, au moment où l’accordéoniste rencontre Dorado Schmitt et ses fils (Samson, puis Amati) sur la scène du Birdland. D’affinités en complicités, une amitié musicale se tisse, tandis que Pierre Blanchard entre bientôt dans la danse, après avoir lui-même commis en 2004 un album en compagnie de Dorado.

Lorsque, quelques années plus tard, Pat Philips lance l’idée d’une tournée d’été, avec la volonté de mettre en avant la nouvelle génération, les protagonistes trouvent donc facilement leurs marques (dans l’intervalle, Ludovic a en effet déjà enregistré trois albums avec Samson !). L’arrivée, en 2015, du contrebassiste Antonio Licusati renforce la cohésion rythmique de l’ensemble, désormais entre les mains de la paire de choc formée avec le guitariste (au scat redoutable) Philippe “Doudou” Cuillerier.

A l’été 2017, au terme de trois semaines de tournée, le quintette prend pour la première fois le chemin des studios. Laissant libre cours à leurs passions (Charlie Chaplin, Toots Thielemans, Astor Piazzolla, les Balkans, la musique à cordes européenne, la filiation tsigane), les membres du groupe ont choisi de développer une musique complètement originale, signée tour à tour par chacun des trois solistes, ce qui constitue en soi un challenge sur un continent où le poids de la tradition le dispute souvent aux impératifs de la créativité. 

Mais, par la richesse de leur parcours, la force de leur ancrage autant que la solidité de leur art, les cinq compagnons parviennent à s’imposer, donnant de l’héritage manouche une expression résolument moderne, marquée à la fois par la brillance instrumentale et la profonde légitimité de l’inspiration. En en juste retour des choses, toute entière frappée au coin des somptueuses tonalités de la guitare, de la verve de l’accordéon ou du lyrisme du violon, la musique du Django AllStars se trouve aujourd’hui fin prête à regagner le sol hexagonal dont elle est issue.

Où écouter le Django All Stars