Jazz Bonus : Baptiste Boiron - Là

C’est dans le cadre d’une résidence de février à avril 2020 au Domaine de Kerguéhennec, en Bretagne, que le saxophoniste et compositeur Baptiste Boiron a composé et créé le répertoire du nouveau trio “Là”, qui paraît chez Ayler/Orkhêstra.

Jazz Bonus : Baptiste Boiron - Là
Baptiste Boiron, © Illès Sarkatyu

À côté de Baptiste Boiron aux saxophones (soprano, alto et ténor), on retrouve Frédéric Gastard au saxophone basse et Bruno Chevillon à la contrebasse.  

Saxophoniste naviguant entre jazz et musique contemporaine qu’il a  étudiée avec Jean-Yves Bosseur, Baptiste Boiron s’est tout autant produit avec de nombreux improvisateurs qu’il a interprété les partitions de  Jean-Sébastien Bach, Claude Debussy, Edgard Varèse, Georges Aperghis et bien d’autres...  

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Paramétrer les cookies

Dès le premier titre, on est happé par la superposition des ostinatos et  propositions, autant que par les foisonnements polyphoniques et la  multiplication des modes de jeux, conventionnels ou alternatifs. Cette diversité n’a d’égal que la multiplicité des procédés d’écriture émanant d’un artiste dont la plume, comme les saxophones, témoigne d’une longue expérience du domaine classique et contemporain, procédés relayés par ses deux interprètes qui, outre les plages laissées à leur propre initiative d’improvisateurs, ont contribué à la finition de ces partitions où la frontière entre le prémédité et l’impromptu s’estompe.

Le répertoire – original à l’exception de trois titres – est dédié à différents artistes (musiciens ou non, « qui m’ont aidé à me construire » dit le  compositeur) dont les noms ne sont livrés à notre perspicacité que sous la forme d’anagrammes. ils disent autre chose de cette musique où les  qualités narratives et l’émotion perlent à travers de belles techniques  instrumentales et compositionnelles.
 (inspiré des mots de Franck Bergerot à propos de la résidence du trio)
(extrait du communiqué de presse)