Jazz Bonus : anniversaire de Stan Getz

Stan Getz est né le 02 février 1927 à Philadelphie.

Jazz Bonus : anniversaire de Stan Getz
Stan Getz

La famille de Stan Getz s'installe à New York au début des année 30. Il étudie la contrebasse et le basson avant d'opter pour le saxophone.Il débute au ténor à 15 ans dans l'orchestre de Dick "Stinkcy" Rogers. Puis il est engagé par Jack Teagarden qui doit s'instituer son tuteur pour qu'il puisse légalement faire partie de l'orchestre. Suivent des engagements chez Dale Jones, Bob Chester, Stan Kenton, Jimmy Dorsey et Benny Goodman. Il séjourne ensuite chez Randy Brooks, Budy Morrow, Herbie Fields et se retrouve an Californie (1947) où il joue chez Butch Stone avant de former un trio pour se produire au Swing Club à Hollywood, jusqu'à ce qu'il décide de travailler avec Gene Roland qui réunit un groupe expérimental avec quatre ténors et se produit avec la formation du trompettiste Tommy De Carlo au Pete Pontrelli's Figuroa Ballroom de Los Angeles. Les autres ténors sont Jimmy Giuffre, Zoots Sims et Herbie Steward. Woody Hermann, qui forme son deuxième Herd, engage les ténors (Giuffre n'est qu'arrangeur, il compose Four Brothers pour l'orchestre) en septembre 1947.

Un an plus tard, Getz enregistre son improvisation historique sur Early Autumn. En 1949, Il quitte Herman et constitue un quartette avec Al Haig, Tommy Potter, Roy Haynes, Jimmy Raney, Horace Silver, Teddy Kotick, Tiny Kahn, font alternativement partie du groupe, qui lui permet de montrer une facette plus "musclée" de son style.

En 1952, il signe avec Norman Gantz, travaille pour les studio NBC de NEw York et participe aux tournées du Jazz At The Philharmonic. Sa carrière est alors perturbée par l'usage de stupéfiants. Arrpeté pour attaque d'un drugstore à Seattle, il tombe malade et cesse de jouer pendant six mois (1956), se reposant en Scandinavie et en Afrique. Il retourne aux Etats-Unis fin 1957, et s'installe à Stockholm de 1958 à 1961.

De retour aux Etats-Unis, il enregistre "Focus", suite composée par Eddie Sauter, puis "Jazz Samba" avec CHarlie Byrd. D'où un extraordinaire engouement pour la bossa-nova.

En 1988, il interrompt une tournée européenne pour raison de santé, mais revient accompagné par Larry Willis, Anthony Cox et Terri Lyne Carrington. Il joue jusqu'à la fin et meurt chez lui, victime d'un cancer du foie qui le faisait souffrir depuis des année, le 06 juin 1991 à Malibu.

[d'après Jean-Paul Ricard in Le Nouveau DIctionnaire du Jazz]