Jazz Bonus : Alexis Avakian

Sortie hier de « Digging Chami » chez Paris Jazz Underground/Absilone / Socadisc.

Jazz Bonus : Alexis Avakian
Alexis Avakian ©Jérôme Micheletti

Saxophoniste franco/arménien, né à Marseille, Alexis Avakian baigne tôt dans la musique grâce à une mère musicienne. Il débute par le piano à dix ans, joue de la guitare avant d’adopter le saxophone. En 2003 il est récompensé par un 1er prix de jazz au C.N.R. de Marseille et poursuit son apprentissage auprès d’Eric Barret, Jerry Bergonzi, Sylvain Beuf, Grant Stewart. Installé à Paris depuis 2006, il partage la scène avec Zool Fleischer, Franck Amsallem, Rémi Vignolo, Fabrice Moreau, Mauro Gargano, Jérôme Barde. Il appartient aujourd'hui au collectif Paris Jazz Underground qui sort son nouvel album.

« Digging Chami » parle d’attachement et de rencontres.
Entre le Jazz, dans lequel j’ai plongé passionnément en quête de maîtres, de pères, et la musique arménienne, transmise par une mère musicienne.
« Diggin » se traduit par « madame » en arménien.
« To dig » en anglais veut dire «approfondir, apprécier ».
Quant à « Chami » c’est le diminutif de Chamiram, le prénom de mon arrière-grand-mère, rescapée du génocide Arménien. J’ai grandi entouré de trois générations de femmes marquées par l’Histoire.
Le doudouk est l’instrument symbole de la musique arménienne, il évoque la mélancolie, la voix, comme le saxophone fût l’expression de l’homme de couleur dans le jazz.
Deux musiques imprégnées de blues, de témoignages et de résistances.
Il fallait pour ce projet des musiciens totalement impliqués, des amis, avec de fortes personnalités musicales, eux aussi d’horizons divers.
Ils font partie de ces rencontres qui façonnent un être, une musique et un projet.

Alexis Avakian

Où écouter Alexis Avakian

  • jeudi 09 octobre à 21h au Sunside à Paris pour la sortie de l’album “Digging Chami” chez Paris Jazz Underground
    Alexis Avakian (sax)
    Ludovic Allainmat (piano)
    Mauro Gargano (contrebasse)
    Fabrice Moreau (batterie)
Mots clés :